Accueil » Actualité » Amazon : Alexa sera bientôt plus humaine

Amazon : Alexa sera bientôt plus humaine

Amazon a annoncé hier qu’Alexa, son assistante vocale, allait recevoir de nouvelles fonctionnalités pour sembler plus humaine.

Dans la lutte des assistants vocaux, Amazon, le géant des achats en ligne, est toujours leader du marché, à la lutte avec Google Assistant. La marge de progression sur ce segment est grande, cette technologie étant relativement nouvelle pour le grand public. Amazon compte bien garder sa position sur ce marché en améliorant continuellement son produit.

Un assistant vocal intégrant Alexa
L’assistant Echo, intégrant Alexa. Crédits : Pixabay

Amazon a donc annoncé plusieurs fonctionnalités pour rendre Alexa plus humaine, plus familière pour ses utilisateurs. Il sera possible notamment de corriger Alexa quand elle ne comprendra pas correctement une commande. Il suffira de dire « Alexa, c’est faux » ou « Alexa, stop », par exemple. Amazon a appelé cette fonctionnalité « Teachable AI », une IA à laquelle on peut apprendre, donc. Il semble que cette fonction inclura aussi du machine learning, puisqu’Amazon a annoncé que l’IA apprendra au fur et à mesure grâce à cet « entrainement ». Cette fonctionnalité va d’abord être implémentée sur les appareils intelligents à usage domestique, puis être utilisée pour d’autres produits dans le futur.

Alexa : à la recherche du réalisme

Outre le fait de mieux comprendre, Alexa va aussi sembler plus humaine, avec des améliorations notamment au niveau de son rythme de parole. Elle sera ainsi capable de faire des pauses lorsqu’elle parle, et même des respirations. Alexa adaptera son ton et son rythme de parole en fonction du contexte, pour proposer des conversations plus réalistes. Cette fonctionnalité s’inscrit dans la lignée de l’Amazon « Neutral Text-To-Speech », lancé l’année dernière, qui permet de proposer des voix plus naturelles. Nos assistants semblent donc tendre à évoluer vers plus de réalisme et plus de points communs avec les humains.

Amazon a également annoncé d’autres nouveautés, comme par exemple la possibilité d’intégrer Alexa à une conversation, et lui permettre d’intervenir de façon réaliste. Cette fonction existe déjà sur le Google Assistant, et on retrouvera donc quelque chose de similaire pour Alexa. On note également des améliorations pour les enfants, telles que des réponses adaptées, et la lecture d’histoires. Enfin, une amélioration des paramètres de confidentialité, sujet très sensible pour les assistants vocaux, a été promise.

Echo : Amazon conserve les conversations avec Alexa indéfiniment

Source : Engadget