Accueil » Actualité » Amazon se construit un gigantesque QG pour concurrencer SpaceX

Amazon se construit un gigantesque QG pour concurrencer SpaceX

Amazon va construire une gigantesque usine à Redmond aux États-Unis pour construire les milliers de satellites du projet Kuiper qui rivaliseront avec le projet Starlink de SpaceX et ses 42 000 engins prévus.

L’Internet par satellite est la nouvelle course à l’espace dans lequel la société SpaceX d’Elon Musk est actuellement en pôle-position, avec cent vingt satellites déjà déployés en un an. Jeff Bezos, son rival et patron d’Amazon, veut asseoir lui aussi sa domination dans ce secteur et n’hésite pas à mettre les moyens pour que sa société dispose lui aussi d’un service low cost de connexion internet depuis l’espace.

Image 1 : Amazon se construit un gigantesque QG pour concurrencer SpaceX

L’usine grande comme 4 terrains de football américain ouvrira dès 2020

Le projet Kuiper est l’équivalent chez Amazon de Starlink chez SpaceX. Il a pour objectif de lancer rapidement plus de 3 200 satellites dans l’Espace, soit mille de plus qu’il n’en existe en orbite à l’heure actuelle. Ce qui n’était qu’un simple projet il y a tout juste un an est en train de s’accélérer avec l’aménagement d’une mégausine de R&D pour concevoir et construire ces satellites à Redmond, dans l’État de Washington.

« La nouvelle installation ultramoderne d’Amazon Kuiper comprendra deux bâtiments totalisant 219 000 pieds carrés (environ 66 000 mètres carrés) » a annoncé Amazon dans son blog. C’est près de quatre fois la taille d’un terrain de football américain. « Elle comprendra des bureaux, des espaces de conception, des laboratoires de R&D et des installations de fabrication de prototypes. » Et les choses ne vont pas traîner, car « l’équipe de Kuiper emménagera sur ce nouveau site dès 2020. »

Et Amazon a fort à faire pour rattraper SpaceX. Le concurrent de Kuiper prévoit de lancer 60 satellites toutes les deux semaines dans un futur très proche afin d’atteindre le chiffre astronomique de 42 000 satellites autour de la Terre au cours de la prochaine décennie. Les astronomes du monde entier, pour leur part, continuent de se plaindre que ces milliers de nouveaux satellites sont en train de mettre fin à leur capacité à étudier le cosmos depuis la Terre.

Source : Blog Amazon