Accueil » Actualité » Amazon Echo Input : l’enceinte connectée portable fait son entrée

Amazon Echo Input : l’enceinte connectée portable fait son entrée

Amazon a révélé, ce mercredi 4 décembre, son tout dernier produit de la gamme Echo : une enceinte connectée portative. Plusieurs nouveautés sont à prévoir…

Image 1 : Amazon Echo Input : l’enceinte connectée portable fait son entrée

Amazon ne s’arrête pas. Après avoir lancé il y a quelques jours un clavier-piano doté d’intelligence artificielle, le géant américain a annoncé la sortie de sa première enceinte connectée portative. Celle-ci, qui tient dans la paume de la main, possède environ 11 heures d’autonomie. Elle peut aussi projeter de la musique pendant 10 heures d’affilée, grâce à une batterie de 4800 mAh. Elle vient compléter la gamme Echo, qui propose lunettes, bague et four connectés

Outre la puissante batterie intégrée, ce nouveau modèle d’enceinte intelligente offre les mêmes outils, c’est-à-dire les 30,000 fonctionnalités d’Alexa, les compatibilités avec les appareils domestiques (lumières, télévision) et évidemment l’assistance vocale. L’enceinte dispose enfin de nouveaux voyants pour indiquer le niveau de la batterie et le volume. 

Amazon gagne du terrain sur Google

Pour l’instant, cette enceinte n’est prévue que pour le marché indien, pour environ 70$. Mais si les ventes sont concluantes, il est fort à parier que l’enceinte sera disponible sur tout les continents. Selon le dernier rapport Canalys, au troisième trimestre 2019, les ventes d’assistants vocaux ont augmenté de 45% dans le monde. C’est Amazon qui mène la course, juste derrière le chinois Alibaba. Google et Apple, eux, ne parviennent pas à faire décoller leurs ventes. 

Le retard pris par Google s’explique par les scandales d’écoute dont la firme a été victime au mois de juillet. Des employés avaient expliqué au journal belge VRT que leur travail consistaient à transcrire les conversations que les usagers avaient avec leurs enceintes connectées. Google avait répondu que cette pratique était vitale pour le développement des nouvelles technologies basées sur la reconnaissance vocale.  

Source : TechCrunch