Accueil » Actualité » Amazon n’est pas « le lieu de travail le plus sûr de la Terre ». Loin de là

Amazon n’est pas « le lieu de travail le plus sûr de la Terre ». Loin de là

Les employés des entrepôts d’Amazon subissent deux fois plus de blessures graves que leurs rivaux.

Amazon employait 33 % de tous les employés d’entrepôt américains en 2021, mais serait responsable de 49 % de toutes les blessures dans l’industrie, selon un rapport publié mardi par le Strategic Organizing Center (SOC), une coalition de quatre syndicats.

Image 1 : Amazon n’est pas « le lieu de travail le plus sûr de la Terre ». Loin de là
Les employés des entrepôts d’Amazon subissent un taux inquiétant de blessures graves – Crédits : Alexas_Fotos/Pixabay

Il y a eu 6,8 blessures graves pour 100 travailleurs d’entrepôt Amazon, contre 3,3 blessures graves pour 100 travailleurs chez tous les autres employeurs du secteur des entrepôts.

Une augmentation de 15% des blessures en une année

Amazon a signalé environ 38 300 blessures au total dans ses installations américaines en 2021, en hausse de plus de 15 % par rapport aux 27 100 blessures en 2020. La grande majorité des blessures en 2021 ont été classées comme graves ou des blessures « où les travailleurs ont été si gravement blessés qu’ils étaient incapables d’exécuter leurs tâches habituelles ou sont forcés de s’absenter complètement du travail ».

Amazon se défend avec comme argument, l’embauche de « dizaines de milliers de personnes supplémentaires pour aider à répondre à la demande imprévue liée au COVID-19 ».

« Comme d’autres entreprises du secteur, nous avons constaté une augmentation des blessures enregistrables pendant cette période de 2020 à 2021, car nous avons formé tant de nouvelles personnes».

À lire aussi > Amazon : qui est Andy Jassy, l’homme qui remplace Jeff Bezos au poste de PDG ?

« Le lieu de travail le plus sûr de la Terre »

Les blessures graves dans les entrepôts d’Amazon ont augmenté de manière impressionnante alors qu’Amazon s’est engagé à devenir « le lieu de travail le plus sûr de la Terre ». L’entreprise affirme même avoir dépensé 300 millions de dollars pour la sécurité l’année dernière, dans le cadre de cet engagement.

À lire aussi > « Vendu par Amazon » : le programme qui vous faisait perdre de l’argent, condamné par la justice

Cette initiative inclut un programme appelé WorkingWell. Il tend à fournir « des activités physiques et mentales, des exercices de bien-être et un soutien à une alimentation saine qui sont scientifiquement prouvés pour les aider à se ressourcer et à se redynamiser, et finalement à réduire le risque de blessure ».

L’entreprise n’a cessé de faire face à des allégations, entre autres, de procédures d’urgence défectueuses, de précautions insuffisantes autour du COVID-19 et de pauses toilettes inadéquates pour les travailleurs.

À lire aussi > Amazon Prime Video avril 2022 : tous les nouveaux films, séries et documentaires

Source : BizJournals