Accueil » Actualité » Amazon va vendre son propre masque de protection intégral

Amazon va vendre son propre masque de protection intégral

Amazon va fabriquer et vendre ses propres masques de protection. Ces équipements seront destinés en priorité au personnel soignant, mais seront par la suite proposés à tous les consommateurs.

Le géant du e-commerce Amazon a annoncé hier qu’il se lançait dans la production de ses propres masques de protection intégraux. La société prévoit d’en commercialiser plusieurs centaines de milliers sur son site d’ici les prochaines semaines.

Image 1 : Amazon va vendre son propre masque de protection intégral
Crédit : Amazon

Pour la conception de ces masques, Amazon a utilisé un design open-source. Celui-ci avait été initialement développé par un groupe de passionnés d’impression 3D, qui avaient commencé à fabriquer des prototypes depuis leur domicile à Washington. Ensemble, ces ingénieurs et les équipes d’Amazon Prime Air ont par la suite peaufiner le design pour rendre le masque plus sécuritaire et plus confortable à porter, mais également moins cher et plus rapide à produire.

Micrashell, la combinaison pour sortir, boire et fumer sans attraper le Covid-19

Des masques Amazon beaucoup moins chers

Amazon indique que ces nouveaux masques coûteront finalement un tiers du prix des masques actuellement disponibles. Le concept final a été approuvé par le National Institutes of Health, le centre national de recherche en santé américain. Depuis le début de la crise sanitaire, Amazon a déjà fait don de 10 000 de ces masques au personnel luttant contre l’épidémie de COVID-19. La firme de Jeff Bezos prévoit désormais de les distribuer à grande échelle, y compris auprès des consommateurs particuliers, qui pourront les commander sur Amazon.com.

Covid-19 : Uber va obliger les chauffeurs et les passagers à porter des masques aux États-Unis

Malgré sa bonne volonté pour soutenir les efforts du personnel médical, Amazon ne montre pas aussi bien l’exemple à l’interne. Depuis mars dernier, les employés de la firme protestent contre le manque de précautions sanitaires dans les entrepôts. Plusieurs d’entre eux auraient en outre été mis à la porte pour s’être plaints des conditions de travail. Selon une employée d’Amazon, au moins 800 membres du personnel américains travaillant dans les entrepôts auraient contracté le COVID-19. Il est peut-être donc temps qu’Amazon fasse don de ses masques de protection à ses propres équipes.

Port du masque obligatoire : Apple adapte la reconnaissance faciale de l’iPhone

Source : Amazon