Accueil » Actualité » Amazon : bientôt, vous paierez avec votre empreinte de main

Amazon : bientôt, vous paierez avec votre empreinte de main

Amazon serait en train de travailler sur un système de paiement fonctionnant grâce au scan de la main du client. Différent de l’empreinte digitale, celui-ci devrait être fonctionnel en début d’année prochaine.

Image 1 : Amazon : bientôt, vous paierez avec votre empreinte de main

Après avoir racheté la chaîne de supermarchés américains Whole Food Market en 2017 et ouvert une vingtaine de magasins Amazon Go, le géant américain poursuit son entrée dans le monde physique en travaillant sur un nouveau système de paiement ne requérant que la main de l’acheteur pour valider la transaction.

La main comme moyen de paiement

Une information rapportée hier par le New York Post indique qu’Amazon disposerait déjà d’un système de paiement à destination des boutiques physiques ne nécessitant au client que de passer sa main au-dessus d’un capteur pour payer ses achats. Différent des lecteurs d’empreintes digitales présents sur les smartphones ou dans les aéroports, le système d’Amazon est sans contact.

Un ensemble de capteurs utilise un système de vision pour analyser la géométrie de la main et des empreintes digitales. La « signature » ainsi générée est comparée à celle des utilisateurs présents dans la base de données Amazon Prime. Les informations bancaires étant connues, ce sont donc celles qui seront utilisées par la boutique pour la transaction.

D’après le journal, la fiabilité actuelle du système est d’un dix-millième de pour cent et les chercheurs travaillent à la faire passer au millionième de pour cent. Ce chiffre est d’autant plus impressionnant que la fiabilité des capteurs d’empreintes digitales actuels est de l’ordre du pour cent.

Les magasins Whole Food Market devraient être équipés en début d’année prochaine. Au moment où l’inquiétude grandit autour des magasins sans hôte ou hôtesse de caisse et que le paiement en espèce disparaît laissant démunis ceux ne disposant pas de compte ou de carte bancaire, cette innovation apporte une nouvelle vague de polémiques. Amazon s’est pour l’instant refusé à tout commentaire.