Accueil » Actualité » AMD corrige le Boost de ses Ryzen 3000 avec de la musique pop suédoise

AMD corrige le Boost de ses Ryzen 3000 avec de la musique pop suédoise

Les nouveaux processeurs Ryzen 3000 d’AMD souffrent d’un bug gênant : leur fréquence de Boost n’est quasi jamais atteinte. Heureusement, le constructeur annonce qu’un nouveau bootstrap AGESA actuellement en test va corriger ce problème.

Image 1 : AMD corrige le Boost de ses Ryzen 3000 avec de la musique pop suédoise

Depuis leur lancement en juillet dernier, les processeurs Ryzen 3000 d’AMD n’en finissent pas de faire parler d’eux. Si ces CPU sont globalement de bons produits, quelques problèmes ont rapidement été mis à jour. En particulier, de nombreux tests indépendants ont montré que les fréquences Boost annoncées n’étaient que très rarement, voire jamais, atteintes. Après avoir confirmé le problème tout en le minimisant, AMD a enfin annoncé la sortie d’un nouvel AGESA destiné à le corriger.

>> Intel doit-il s’inquiéter des ventes du Ryzen 7 3700X d’AMD ?

L’AGESA au coeur de la gestion des Ryzen

L’AGESA (AMD Generic Encapsulated Software Architecture) est un bootstrap pour les plateformes AMD. C’est donc à lui que revient la charge d’initialiser les périphériques systèmes d’une carte mère embarquant un Ryzen (et de tous les CPU AMD64 précédents). Intégré au BIOS/UEFI des cartes mères, l’AGESA est donc au coeur de la gestion (fréquences, tensions et autres fonctionnalités) des processeurs Ryzen.

Jusqu’à présent, les fréquences Boost relevées par de nombreux tests étaient toujours 25 MHz ou 50 MHz derrière les fréquences Boost maximales annoncées par AMD, et ce dans le meilleur des cas. La polémique avait enflé cet été lorsqu’un employé d’Asus expliquait qu’AMD avait volontairement bridé cette fréquence Boost afin d’augmenter la longévité de ses Ryzen.

Un patch ABBA attendu sous peu

Le nouvel AGESA 1.0.0.3ABBA, actuellement en test chez les constructeurs de cartes mères, corrige donc ce problème de fréquence Boost. AMD en profite pour réfuter l’idée que les fréquences maximales aient pu être abaissées afin de prolonger la durée de vie de ses processeurs, laquelle ne sera d’ailleurs pas impactée par ce nouvel AGESA.

Des versions bêta de BIOS/UEFI basés sur cet AGESA 1.0.0.3ABBA ont déjà été aperçues chez MSI, avant d’être rapidement retirées. Mais cela nous indique tout de même que ces BIOS/UEFI ne devraient pas tarder à être disponibles en téléchargement, en Suède comme partout ailleurs.