Accueil » Actualité » Android : Facebook va créer son système d’exploitation pour se passer de Google

Android : Facebook va créer son système d’exploitation pour se passer de Google

Facebook travaille au développement d’un système d’exploitation qui lui permettrait de se passer d’Android pour ses différents appareils. Pour cela, la firme a embauché Mark Lucovsky, coauteur de Windows NT.

Image 1 : Android : Facebook va créer son système d’exploitation pour se passer de Google

Si Facebook a commencé comme un réseau social, l’entreprise est devenue un empire qui fait son chemin dans de nombreux domaines. L’un d’entre eux concerne le matériel avec sa gamme d’écrans connectés Portal et la réalité virtuelle avec les casques Oculus.

Facebook ne veut plus dépendre de Google et Android

Facebook se considère comme trop dépendant des systèmes d’exploitation disponibles, particulièrement quand ils sont issus d’entreprises concurrentes. « Nous voulons vraiment être sûrs que la prochaine génération a de la place pour nous » explique ainsi Andrew Bosworth, le vice-président de la branche matériel de Facebook. Il ajoute « Nous ne pensons pas que nous puissions croire le marché ou nos concurrents pour nous en assurer. Alors nous devons le faire nous-même ».

Cette petite phrase est clairement orientée contre Google, dont les mises à jour d’Android pourraient mettre à mal l’écosystème du matériel Facebook, particulièrement les écrans connectés Portal. En ce moment, le réseau social étudie différentes options pour son prochain grand projet, la réalité augmentée, y compris la création d’un système d’exploitation dédié. Cela permettrait à Facebook d’avoir le contrôle complet de l’environnement et même de le diffuser au sein de ses autres entreprises comme Instagram.

Facebook croit fort en l’AR et la VR

Par le passé, Facebook a été très critiqué, particulièrement par Tim Cook, le PDG d’Apple, pour son manque de respect pour la vie privée de ses utilisateurs et la trop grande collecte de données, comme celles concernant leur vie sexuelle. Là encore, Facebook aurait un intérêt à avoir son propre OS. Cela lui permettrait d’orienter, on l’espère, vers une protection plus importante des données personnelles, comme l’a annoncé Mark Zuckerberg avec son « futur privé ».

Facebook croit que son avenir est dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée, on l’a encore vu récemment avec son projet de lunettes connectées. L’entreprise va d’ailleurs ouvrir un centre dédié à Burlingame, près de San Francisco. 4000 employés viendront s’y installer dès le second semestre 2020. Il permettra aux employés d’avoir accès à des laboratoires de développement et de test, et au public de découvrir les produits de la marque, comme le casque Oculus Quest dont le suivi de la main vient d’arriver.

Source : Techcrunch