Accueil » Actualité » Android : Google travaillerait sur son propre réseau Localiser (Find My) pour concurrencer Apple

Android : Google travaillerait sur son propre réseau Localiser (Find My) pour concurrencer Apple

L’écosystème logiciel d’Apple lui a permis de développer un réseau massif d’appareils, appelé « Find My », qui aide à localiser les objets perdus ou disparus. Google travaillerait sur sa propre alternative, qu’il déploiera prochainement sur les smartphones Android.

Nos confrères de XDA Developers ont décodé certaines chaînes de code dans la dernière version de Google Play Services (v21.24.13) qui a été déployée dans le canal bêta, qui donnent des indices concernant le projet du géant américain.

Localiser (Find My) - Apple
Localiser (Find My) – Crédit : Apple

Les chaînes décrivent clairement un « réseau Find My Device » comme un service qui « permet à votre téléphone d’aider à localiser vos appareils et ceux d’autres personnes. » Cela permettra essentiellement aux utilisateurs d’Android de localiser leurs appareils en utilisant un réseau basé sur la communauté, ce qui correspond donc à la façon dont le réseau Find My d’Apple fonctionne.

C’est par exemple sur lui que se basent les nouveaux AirTags, qui permettent de localiser vos affaires perdues. Ce réseau Localiser utilise d’autres appareils iOS actifs comme nœuds pour transférer les données de localisation. Il n’est pas sans défaut, puisqu’un chercheur avait découvert une faille dans le réseau Localiser (Find My) qui permettait d’envoyer des messages n’importe quel iPhone à proximité.

Google veut aussi son propre réseau Find My

Les indices trouvés dans l’APK de l’application Google Play Services laissent entendre que Google va exploiter chaque appareil Android compatible avec les Google Play Services pour aider à localiser les appareils Android perdus ou volés, et ce même sans connexion Internet.

Comme presque tous les smartphones Android sont livrés avec les services Google Play préinstallés, il est tout à fait possible pour Google de mettre en œuvre ce réseau. Seuls les appareils de Huawei pourraient être exclus en Europe, puisque ceux-ci sont toujours impactés par les sanctions américaines. Ces sanctions ne devraient d’ailleurs pas être levées sous l’administration Biden.

Tout comme Apple, la création d’un réseau Find My Device par Google pourrait aboutir à la création d’un concurrent des AirTags d’Apple. Puisque des smartphones comme les Galaxy S21 Ultra ou les futurs Pixel 6 et 6 Pro seront équipés de puces Ultra WideBand, il serait tout à fait possible pour Google de créer ses propres trackers.

Source : XDA