Accueil » Actualité » Apple accusé de «rendre gay» : première audience à Moscou

Apple accusé de «rendre gay» : première audience à Moscou

Apple est accusé par un citoyen russe de l’avoir incité à devenir gay. À l’origine de l’affaire : un virement de GayCoins reçu via une application de l’App Store. Le plaignant estime avoir été « manipulé » et réclame des dommages et intérêts.

Un homme russe du nom de Razoumilov a déposé en septembre dernier une plainte contre la société Apple, qu’il accuse de l’avoir « manipulé et poussé à l’homosexualité. ». L’affaire parait invraisemblable et pourtant, elle a été portée devant le tribunal à Moscou.

Image 1 : Apple accusé de «rendre gay» : première audience à Moscou

Un virement de GayCoins a « changé sa vie »

Razoumilov raconte dans sa plainte avoir reçu un versement anonyme de 69 GayCoins via une application téléchargée sur l’App Store. Le virement était accompagné d’un message qui disait : « ne jugez pas avant d’avoir essayé ». À la lecture de ces mots, Razoumilov a immédiatement « décidé d’essayer les relations homosexuelles ». « J’ai pensé qu’en effet, comment juger quelque chose sans essayer », déclare-t-il. Aujourd’hui, l’homme est dans une relation homosexuelle et affirme qu’il « ne peut pas revenir en arrière. ».

Chaque année, le Bitcoin consomme autant d’énergie que la Suisse

Selon lui, tout cela ne serait jamais arrivé s’il n’avait pas été « manipulé » par ce message reçu sur son iPhone. Il accuse donc l’application de GayCoins d’être à l’origine de sa nouvelle orientation sexuelle et tient par conséquent Apple responsable d’avoir « laissé les gens la télécharger » sur sa boutique. Razoumilov réclame un million de roubles de dommages et intérêts pour souffrance morale, soit environ 14 000 euros. « Après avoir reçu le message susmentionné, ma vie a changé pour le pire et ne sera plus jamais normale », déclare-t-il dans sa plainte. Selon son avocate, Razoumilov entretenait auparavant une relation sérieuse avec une femme.

Dépôt d’une plainte contre Facebook et Libra

Apple pourrait être jugé coupable de « propagande homosexuelle »

L’affaire fait certes beaucoup sourire dans notre pays, mais en Russie, une loi pourrait jouer en la faveur de cet utilisateur. Celle-ci vise à condamner toute forme de « propagande de relations sexuelles non traditionnelles », autrement dit homosexuelles. Et par propagande, il faut entendre le simple fait de parler d’homosexualité dans les médias. La communauté LGBT est encore très souvent victime d’attaques morales et physiques en Russie. Jusqu’en 1993, être gay y était encore considéré comme un crime.

La première audience avait lieu aujourd’hui à Moscou. Apple n’a pour l’instant pas commenté l’affaire.

Source : Le Parisien