Accueil » Actualité » Apple attaqué en justice par un cardiologue pour violation de brevet

Apple attaqué en justice par un cardiologue pour violation de brevet

Le médecin new-yorkais porte plainte contre Apple et sa montre connectée, l’Apple Watch. Il les accuse d’avoir copié sa technique brevetée de détection de la régularité du rythme cardiaque.

Le Dr Joseph Wiesel, cardiologue et enseignant à l’Université de New York a obtenu son brevet le 28 mars 2006. Il a développé une méthode innovante de détection de la fibrillation auriculaire. En effet, un rythme cardiaque irrégulier peut rapidement générer des caillots de sang. L’utilisateur court alors le risque d’un accident vasculaire cérébral et peut être sujet à une insuffisance cardiaque. La méthode brevetée par le Dr Wiesel utilise la technique de photopléthysmographie. Elle permet de mesurer l’activité des vaisseaux sanguins et du rythme cardiaque, de manière non invasive.

Image 1 : Apple attaqué en justice par un cardiologue pour violation de brevet

C’est à partir de l’Apple Watch Series 4 qu’est apparue pour la première fois la fonction électrocardiogramme. Un électrode placé à l’arrière de l’appareil permettant de mesurer les battements cardiaques, grâce au simple contact du doigt sur la digital crown pendant 30 secondes. Cette technologie rend l’appareil capable de repérer d’éventuels problèmes cardiaques. Apple développe maintenant des API qui détecteront même les troubles des mouvements, permettant ainsi de détecter les premiers signes de la pathologie de Parkinson.

Le docteur porte plainte et exige un dédommagement

Il aurait informé Apple de l’existence de son brevet juste après le lancement de l’Apple Watch séries 3. La technologie qu’il a développée est pionnière dans la mesure de « rythmes de pouls irréguliers, à partir d’une succession d’intervalles de temps ». Le cardiologue a porté plainte vendredi dernier devant le tribunal fédéral de Brooklyn, preuves à l’appui, affirmant que le géant Apple aurait violé son brevet en connaissance de cause. Il réclame des dommages et intérêts, d’autant plus qu’Apple appuie sa stratégie marketing sur cette technologie permettant de sauver des vies.

Apple a refusé les négociations avec le Dr Wiesel et le procès est en cours. Il est rare que la société fasse des commentaires en relation aux litiges. En attendant, les utilisateurs peuvent continuer à profiter des multiples fonctionnalités des montres intelligentes d’Apple, le dernier projet en date étant d’intégrer un appareil photo et la technologie FaceID à la prochaine version de l’Apple Watch.

Consultez aussi : Le Guide d’achat des 10 meilleures smartwatch 2019.

Source : Bloomberg