Accueil » Actualité » Apple attaque Qualcomm aux USA

Apple attaque Qualcomm aux USA

Image 1 : Apple attaque Qualcomm aux USA

Apple a décidé de s’en prendre à un de ses fournisseurs de puces électroniques, Qualcomm, qu’il accuse de lui avoir surfacturé ses composants. La firme de Cupertino réclame un milliard de dollars de dédommagements.

Apple semble s’être définitivement fâché avec Qualcomm, qui fournissait jusqu’à maintenant les puces nécessaires aux iPhone pour obtenir une connexion au réseau mobile. Le constructeur de smartphone reproche à son fournisseur de lui avoir surfacturé ses services, et notamment de ne pas lui avoir appliqué une remise de près d’un milliard de dollars qui aurait pourtant été consentie entre les deux parties. L’affaire a été portée devant la Fair Trade Commission (FTC), le régulateur américain du commerce. De son côté, Qualcomm a simplement déclaré que les accusations d’Apple étaient « sans fondement », et a précisé son intention de se défendre « avec vigueur ».

Ce n’est toutefois pas la première fois que Qualcomm est accusé de telles pratiques. En décembre dernier, c’est la Korea Fair Trade Commission, pendant sud-coréen de la FTC, qui condamnait le fabricant de puces à une amende de 854 millions de dollars pour des pratiques jugées déloyales. Plus tôt, c’est en Chine que la marque était accusée d’abus de position dominante. Qualcomm est notamment connu pour fournir divers types de puces à la plupart des smartphones du marché. Ses modems 4G équipent notamment les iPhone, tandis que son processeur Snapdragon est présent dans une grande partie des smartphones et tablettes sous Android et Windows Phone.