Accueil » Actualité » Apple Car : Nissan écarté du projet de voiture d’Apple

Apple Car : Nissan écarté du projet de voiture d’Apple

Apple aurait approché le constructeur automobile japonais Nissan ces derniers mois pour discuter d’un potentiel partenariat pour son projet secret de voiture autonome, mais les deux sociétés auraient mis fin aux discussions, selon le Financial Times.

Le Financial Times ajoute que « le contact a été bref et les discussions n’ont pas progressé jusqu’au niveau de la direction générale, suite aux divergences sur le branding des véhicules électriques du fabricant d’iPhone. ».

Apple Car concept - LetsGoDigital
Apple Car concept – Crédit : LetsGoDigital

Il y a quelque temps, nous avions appris que Hyundai et Kia étaient en pourparlers avec Apple pour la fabrication d’une voiture électrique, ou ce qui a été baptisé « Apple Car ». Cependant, les deux entreprises ont par la suite nié cette information dans une déclaration et ont confirmé la fin des discussions.

Nissan a donc à son tour mis fin aux spéculations concernant un potentiel partenariat. « Nous ne sommes pas en pourparlers avec Apple. », a déclaré une porte-parole de Nissan. « Cependant, Nissan est toujours ouvert à l’exploration de collaborations et de partenariats pour accélérer la transformation de l’industrie. ».

Qui pourrait s’occuper de la production de l’Apple Car ?

Pour l’instant, il semble qu’il soit trop tôt pour qu’Apple prenne une décision. De son côté, l’analyste Ming-chi Kuo de TF Securities pense qu’Apple et Hyundai travailleront ensemble sur une voiture électrique, que l’on connait sous son nom de code, le projet Titan. D’après lui, la future Apple Car sera bien basée sur la plateforme E-GMP de Hyundai.

D’autres entreprises pourraient être privilégiées par le géant américain. On sait par exemple qu’Apple aurait discuté avec la start-up Canoo pour développer l’Apple Car. D’après les déclarations des personnes au courant des négociations, il est possible qu’Apple s’attende à apposer son logo sur la voiture à la place de celui du constructeur, un détail important qui n’aurait pas plu à Nissan.

Concernant les caractéristiques du véhicule, on sait que la future voiture électrique d’Apple disposerait d’une batterie révolutionnaire, et que celle-ci pourrait arriver dès 2024. Si celle-ci est bien basée sur la plateforme E-GMP de Hyundai, on peut s’attendre à une autonomie minimum de 500 km. L’Apple Car devrait également disposer d’un système de conduite autonome avancé, qui concurrencerait celui de Tesla.

Source : Financial Times