Accueil » Actualité » Apple autorise les applications comme Netflix, Spotify et Kindle à avoir des liens externes vers leur site

Apple autorise les applications comme Netflix, Spotify et Kindle à avoir des liens externes vers leur site

Apple autorise enfin les applications dites de « lecture » comme Netflix, Spotify ou encore Kindle à intégrer des liens externes vers leur site. Les utilisateurs peuvent donc gérer leur compte et les paiements directement sur les sites de chaque application.

Jusqu’à présent, Apple empêchait les applications d’avoir des liens externes, quels qu’ils soient. Par exemple, si vous aviez téléchargé Netflix sur votre iPhone, l’application ne vous donnait aucun lien pour vous inscrire si vous n’aviez pas de compte. Désormais, Apple a enfin assoupli ses règles quant aux applications dites de « lecture ». Ce terme désigne les applications qui fournissent du contenu numérique comme Netflix, Spotify et Kindle.

Applications iOS
Applications iOS – Crédit : James Yarema / Unsplash

L’année dernière, Apple a assoupli les règles de paiement sur l’App Store en permettant aux développeurs de contourner son système de commissions. La firme de Cupertino a donc continué sur cette lancée en autorisant les liens externes vers les sites des applications. Netflix peut maintenant donner un lien d’inscription à ses utilisateurs sur iOS.

À lire aussi > Apple, Amazon, Google, Netflix, Tesla, TikTok… font partie des 100 entreprises les plus influentes du monde

Les développeurs peuvent ajouter des liens externes, mais doivent respecter des règles précises

Pour pouvoir intégrer des liens externes, les développeurs doivent demander l’accès au « External Link Account Entitlement » ou droit de compte de lien externe. Comme Apple l’a expliqué, ce droit « permet aux applications de lecture de créer un lien vers un site Web détenu ou géré par le développeur, afin que les utilisateurs puissent créer ou gérer leur compte en dehors de l’application ».

Cette modification des règles permet aux développeurs de contourner les commissions d’Apple qui sont entre 15 et 30 %. Cependant, les achats effectués dans les applications seront toujours soumis aux commissions. De plus, les développeurs doivent obligatoirement avertir les utilisateurs que les achats sur leur site via un lien externe ne sont pas effectués via Apple. Ils doivent aussi inclure un lien vers une page d’Apple qui détaille les risques associés au partage de leurs informations avec un développeur tiers.

Enfin, les liens externes doivent aussi respecter plusieurs critères. Le lien doit s’ouvrir dans un navigateur et aucune donnée ne peut être transmise au site Web. L’application ne peut pas non plus indiquer des prix sur le lien externe. Par exemple, Netflix ne peut pas annoncer le prix de son abonnement sur le lien externe de son application.

Source : Engadget