Accueil » Actualité » Coronavirus : Apple ferme temporairement tous ses magasins en Chine

Coronavirus : Apple ferme temporairement tous ses magasins en Chine

Apple décide de suivre d’autres entreprises américaines en prenant la décision radicale de fermer ses points de vente. Néanmoins, les usines de fabrication en dehors de la province de Hubei vont continuer de fonctionner.

Image 1 : Coronavirus : Apple ferme temporairement tous ses magasins en Chine

Face à la menace du virus 2019-nCoV et suite aux dernières mesures prises par le gouvernement américain, Apple a annoncé ce matin la fermeture de ses points de vente en Chine afin de réduire les risques de diffusion du virus. Cette décision s’inscrit dans la logique d’autres organisations internationales présentes dans le pays. Apple a expliqué cette décision dans un communiqué de presse : « Par excès de prudence et sur la base des derniers conseils des principaux experts de santé, nous fermons nos bureaux, magasins et points de contact en Chine. Nous espérons réouvrir au plus vite ».

Il faut dire qu’Apple n’a pas tellement le choix, à la vue des décisions du gouvernement américain, qui décide de rapatrier ses ressortissants et de se barricader. En effet, l’entrée du pays est désormais interdite aux étrangers ayant séjourné au cours des 14 jours précédents en Chine. Face à cette décision, plusieurs entreprises craignent des difficultés au niveau de la chaine d’approvisionnement.

Éviter les ruptures de stock

Plusieurs entreprises américaines craignent un ralentissement de la production dans les usines. Comme Apple, Starbucks, Exxon et Mobil ont fermé leurs bureaux et boutiques. Pourtant, l’enjeu économique reste fondamental, notamment dans la course actuelle qui oppose Apple, Huawei et Samsung. C’est pourquoi les usines qui se trouvent hors de la province de Hubei continuent de tourner à plein régime, tant que cela est autorisé. Le PDG d’Apple, Tim Cook a déclaré aux investisseurs la semaine dernière que l’entreprise travaillait sur des plans d’atténuation pour faire face à une éventuelle réduction de la production. 

Enfin, le dernier sujet d’inquiétude pour les professionnels de la santé : le lancement du Mobile World Congress, qui commence le 24 février à Barcelone. Ce salon attire chaque année plus de 100,000 personnes (notamment des chinois). Il entraîne de nombreux déplacements internationaux et pousse beaucoup de gens à se mélanger dans un espace confiné. 

Source : TechRadar