Accueil » Actualité » Apple dépose une nouvelle plainte contre Qualcomm

Apple dépose une nouvelle plainte contre Qualcomm

Image 1 : Apple dépose une nouvelle plainte contre Qualcomm

L’accusation d’Apple porte sur les anciennes puces Snapdragon 800 et 820. Ces derniers bénéficieraient des technologies mises au point par la marque à la pomme en vue de mieux gérer leur consommation énergétique. Pourtant, ils équipent les smartphones de la concurrence.

Apple vs Qualcomm : la réponse du berger à la bergère

Cet imbroglio juridique se focalise maintenant sur les batteries. En juillet dernier, Qualcomm ouvre les hostilités en accusant Apple d’utiliser sa technologie favorisant une meilleure autonomie de la batterie sans son autorisation.

Toutefois, le fond du problème est surtout financier. Unique fournisseur des modems utilisé par la marque à la pomme depuis 2011, Qualcomm soutient que sa technologie contribue énormément à la réussite commerciale de l’iPhone. Pourtant la firme de Cupertino a déposé une plainte pour abus de position dominante en janvier 2017.

Le géant des processeurs a riposté en attaquant son partenaire au tribunal le 10 avril. Depuis, Apple s’est tourné vers un autre fournisseur et la réponse n’est pas fait attendre. Qualcomm a demandé à la Commission américaine du commerce international d’interdire l’entrée des iPhones utilisant les puces Intel aux États-Unis.

Pour l’instant, les deux sociétés restent campées sur leur position. Néanmoins, Qualcomm a déjà perdu une première bataille suite à sa condamnation par la KFTC, l’autorité de régulation de commerce coréenne en décembre 2016. La firme de San Diego doit ainsi payer plus de 850 millions de dollars.  

>>> Lire aussi : Qualcomm accuse Apple d’avoir partager ses technologies avec Intel