Accueil » Actualité » Apple : Foxconn reprend la production d’iPhone en Chine

Apple : Foxconn reprend la production d’iPhone en Chine

Foxconn, le principal fournisseur d’Apple, rouvre toutes ses usines en Chine. Pourtant, une pénurie d’iPhone 12 est toujours à envisager. Le smartphone n’est toujours pas en production, et son assemblage dépend des nombreux fournisseurs de la chaîne d’approvisionnement.

Foxconn prépare les marchés financiers à une éventuelle baisse de 15 % de son chiffre d’affaires pour le premier trimestre à cause de l’épidémie de coronavirus. L’entreprise taïwanaise tente néanmoins de tempérer les inquiétudes des investisseurs. Selon elle, les effets négatifs du Covid-19 ne devraient pas se propager aux trimestres suivants, notamment avec le retour à une production normale dans toutes ses usines chinoises dès la fin du mois de mars. 

Image 1 : Apple : Foxconn reprend la production d’iPhone en Chine
Concept d’iPhone 12 – Crédit : ConceptsiPhone

En plus des fermetures imposées par les autorités chinoises, de nombreux salariés de l’entreprise avaient été mis en quarantaine, et n’avaient pas pu rejoindre les sites de production après le Nouvel An chinois. La gigantesque usine de Zhengzhou qui emploie près de 350 000 personnes et assemble plus de la moitié des iPhone avait dû interrompre son activité. Malgré la relocalisation d’une partie de sa production en Inde et à Taïwan, le virus mettait toujours en péril la production d’iPhone.

Apple : l’iPhone 12 serait-il enveloppé de verre ?

iPhone 12 : le risque de pénurie persiste

À quelques mois de son lancement, la fabrication d’iPhone 12 n’a toujours pas débuté. Pour garantir la bonne santé de ses ingénieurs, Apple a décidé de ne pas les envoyer en Chine pour la dernière phase de validation avant mise en production. Même si la firme venait à autoriser leur assemblage dans les semaines à venir, la réouverture des usines Foxconn ne suffirait pas à assurer un stock d’iPhone 12 suffisant pour son lancement en septembre prochain. Apple dépend d’environ 200 fournisseurs dont une bonne partie se situe en Chine. Si l’un d’entre eux échoue à produire suffisamment, c’est toute la chaîne d’approvisionnement qui s’écroule et bloque la production.

Apple travaille à limiter la dépendance à ses principaux fournisseurs pour produire ses appareils. D’une part, la firme diversifie ses sources d’approvisionnement. En plus de Samsung, LG pourrait fournir les écrans mini led des prochains iPad Pro. D’autre part, elle a l’ambition de prendre en charge la fabrication des composants les plus importants. Apple envisage de remplacer les processeurs Intel par ses puces ARM, et les antennes 5G de Qualcomm pourraient bientôt laisser leur place à du matériel Apple.

Apple : la Chine force les détenus ouïghours à travailler pour Foxconn

Source : Reuters