Accueil » Actualité » Apple : les employés aussi sont inquiets à cause de la détection de photos sur iPhone

Apple : les employés aussi sont inquiets à cause de la détection de photos sur iPhone

Afin de lutter contre la pédophilie, Apple avait dévoilé un projet consistant à scanner les photos des iPhone à la recherche d’images pédopornographiques. Cependant, certains employés craignent que cette fonctionnalité puisse être détournée.

Nous vous parlions récemment du projet d’Apple de détecter les photos stockées sur iCloud ou dans l’application Message. Le concept est simple, puisque les serveurs appartiennent à Apple, le fabricant envisage de lancer un scan complet afin de transmettre aux autorités les coordonnées des personnes qui possèdent des images pédopornographiques.

Image 1 : Apple : les employés aussi sont inquiets à cause de la détection de photos sur iPhone
Crédit : pixabay

Si l’intention est louable en soi, ce genre d’opérations peut apporter des inquiétudes sur le respect de la vie privée. Apple a beau mentionner que la détection respectera la vie privée des utilisateurs, cela soulève de nombreux problèmes.

Des utilisateurs mécontents

Comme on pouvait s’y attendre, de nombreux utilisateurs se sont montrés inquiets de cette décision. Même lorsque l’on n’a rien à se reprocher, savoir qu’une analyse en profondeur de l’ensemble des photos stockées va avoir lieu n’est pas du goût de tous.

Bien que les entreprises qui stockent nos données en ligne s’engagent à respecter notre vie privée, héberger des données personnelles chez un tiers implique le risque que celui-ci puisse y avoir accès. Cela n’est pas très différent de l’époque où un client déposait ses photos à développer.

Des employés inquiets

Ce qui est plus surprenant, c’est la réaction massive des employés de la firme de Cupertino. Certains d’entre eux, qui souhaitent rester anonymes, ont expliqué au média Reuters que plus de 800 messages avaient été échangés sur Slack suite à l’annonce du projet.

Slack est une solution logiciel de communication mise en place chez Apple à la suite des restrictions sanitaires à cause du COVID-19. Bien que la marque cultive le secret, des fuites sur ce qui se dit sur les groupes de discussion étaient inévitables.

La plus grosse inquiétude qui semble revenir est le possible détournement d’un pareil projet à de mauvaises fins. Ils craignent que ce genre de solutions puissent tomber aux mains de gouvernements extrêmement autoritaires. Dans ce contexte, la recherche ciblée d’information à grande échelle équivaudrait à une très forte censure . Quiconque ayant des idées contraires à ce que souhaite le gouvernement deviendrait une cible facile.

Comme dans beaucoup de cas similaires, cette initiative, qui part d’une bonne intention, devra être rigoureusement encadrée si elle venait à voir le jour, afin d’éviter les détournements. N’hésitez pas à nous dire en commentaire si ce genre de projet vous paraît plutôt positif ou non.

Minecraft permet à Reporters Sans Frontières de contourner la censure des états totalitaires

Source : 9to5mac