Accueil » Actualité » iPhone 13, iPad mini 6 : Apple craint des pénuries dès leur lancement

iPhone 13, iPad mini 6 : Apple craint des pénuries dès leur lancement

Apple a fait état d’une croissance générale des ventes lors de sa conférence téléphonique sur les résultats du troisième trimestre 2021, mais les dirigeants de la société ont prévenu que les iPhone 13 seront touchés par la pénurie mondiale de composants.

Lors d’une conférence téléphonique avec les investisseurs, les dirigeants d’Apple ont déclaré que si l’impact de la pénurie de puces était moins grave que redouté au troisième trimestre, la situation s’aggraverait au quatrième trimestre, s’étendant à la production d’iPhone 13 et le l’iPad mini 6.

iPhone 12 Pro - Apple
iPhone 12 Pro – Crédit : Apple

Globalement, les ventes d’Apple ont augmenté de 36 % par rapport au trimestre de juin de l’année dernière. Les ventes d’iPhone ont augmenté de près de 50 % sur une base annuelle. Pourtant, cela n’a pas empêché les actions d’Apple de chuter de près de 2 %.

Les investisseurs sont prudents, puisqu’Apple a lui-même déclaré qu’il sera confronté à des difficultés de production le trimestre prochain. « Nous allons prendre les choses un trimestre à la fois. », a déclaré Tim Cook, qui voulait pourtant se montrer rassurant. « Nous ferons tout ce que nous pouvons pour atténuer l’ensemble des circonstances auxquelles nous sommes confrontés. ».

Des ruptures de stock rapides à prévoir au lancement de l’iPhone 13 ?

Comme chaque année, on s’attend à ce que l’iPhone 13 soit un véritable succès commercial. Apple a d’ailleurs augmenté la production de 20 % en prévision d’une forte demande en portant la production initiale des modèles d’iPhone 13 de cette année à 90 millions d’unités, contre 75 millions d’unités pour la série d’iPhone 12 l’année dernière.

Pourtant, cela ne pourrait pas suffire pour assurer qu’il y ait du stock quoi qu’il arrive. Si la demande est trop forte, on s’attend à ce que les iPhone 13 voient leurs délais de livraison rallongés de plusieurs semaines, comme c’était le cas l’année dernière. Le plus important, c’est qu’Apple ne repousse pas la sortie de l’iPhone 13 à cause de problèmes de production, comme ça a été le cas des MacBook Pro 14 et 16 pouces mini-LED.

Apple n’est pas le seul fabricant impacté par cette pénurie de composants, puisque toute l’industrie est touchée. Son concurrent principal Samsung a même dû reporter la sortie de son Galaxy S21 FE de plusieurs mois à cause de la pénurie de puces. Aucun constructeur ne semble épargné par les difficultés d’approvisionnement.

Source : 9To5Mac