Accueil » Actualité » Apple : pourquoi tant de brevets ?

Apple : pourquoi tant de brevets ?

Image 1 : Apple : pourquoi tant de brevets ?

Voilà quelques années qu’Apple est entrée dans une folie du brevet. En 2011, le budget alloué à la gestion des brevets était même supérieur à celui de la recherche et développement chez Apple. Cette coûteuse manie a été décortiquée par le New York Times qui s’y est intéressé, et a conclu qu’il s’agissait des ordres de Steve Jobs, qui souhaitait éviter de revivre le procès perdu d’Apple contre Creative Technology à propos de l’iPod, qui avait coûté près de 100 millions de dollars de dommages-intérêts à la Pomme.

L’affaire en question remonte à 2006. À l’époque, l’iPod est bien implanté dans les poches des mélomanes, et Creative Technology, concurrent d’Apple sur ce marché, attaque en justice la firme à la Pomme au motif que son baladeur enfreint un brevet portant sur un « lecteur de musique portable ». Le procès est assez inattendu pour Apple, qui se voit condamnée à verser 100 millions de dollars. Furieux, Steve Jobs a alors voulu couvrir ses arrières, décidant que chaque innovation sortant des laboratoires d’Apple devait être brevetée. Toute une équipe d’avocat a alors été embauchée afin de déterminer si une invention pouvait faire l’objet d’un brevet.

Depuis 2001, la firme à la Pomme a ainsi enregistré près de 4100 brevets, à un rythme qui a littéralement été multiplié par 10 au cours des dix dernières années. Apple ne s’est d’ailleurs pas contentée d’enregistrer autant de brevets que possible depuis cette histoire, la firme est également passée à l’attaque, avec des procès notamment contre HTC, Samsung, Nokia et Motorola sur le segment de la téléphonie mobile.