Accueil » Actualité » Apple : sans WeChat, 95% des utilisateurs d’iPhone en Chine seraient prêts à passer sur Android

Apple : sans WeChat, 95% des utilisateurs d’iPhone en Chine seraient prêts à passer sur Android

Apple a fait du marché chinois l’un des plus importants pour l’entreprise américaine. Toutefois, un récent décret signé par Donald Trump interdisant aux entreprises américaines de conclure des transactions avec Tencent, qui possède la populaire application de messagerie chinoise WeChat, pourrait tout changer.

WeChat est une application chinoise qui ne se contente pas d’être un simple réseau social. En effet, elle permet également d’interagir avec différents services. Avec WeChat, vous pouvez regarder des films, lire l’actualité, jouer à des jeux, commander des produits et payer dans les magasins. Elle est installée sur environ un milliard d’appareils.

Image 1 : Apple : sans WeChat, 95% des utilisateurs d'iPhone en Chine seraient prêts à passer sur Android
Crédit : WeChat

Les ventes d’iPhone en Chine pourraient être grandement menacées par une éventuelle interdiction de l’application sur l’Apple Store. Tout comme l’interdiction de TikTok à cause de la collecte illégale de données, un retrait de WeChat pourrait amputer Apple d’une partie de son chiffre d’affaires.

Si Apple est obligé de supprimer WeChat de l’App Store, Huawei et d’autres fabricants en tireront un grand profit. En Chine, la plupart des utilisateurs d’iPhone utilisent activement WeChat au quotidien.

Bloomberg rapporte qu’une écrasante majorité des propriétaires d’iPhone, au cas où WeChat serait interdit, abandonneront ces smartphones au profit d’Android. En outre, le réseau social Weibo a interrogé 1,2 million de personnes à qui il a été demandé de choisir entre WeChat et leur iPhone. 95% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles préféreraient abandonner leur iPhone plutôt que de perdre WeChat.

Microsoft insiste pour racheter TikTok avant que le réseau social chinois ne soit banni des États-Unis

Que pensent les chinois d’une éventuelle interdiction de WeChat ?

Selon un participant interrogé, Kenny Ou, résident de Hong Kong, l’interdiction de l’application menace de transformer les iPhones en « déchets électroniques » coûteux. Il qui considère WeChat comme l’un des logiciels les plus essentiels sur son téléphone. « Weixin (version chinoise de WeChat) n’est pas un simple service de messagerie : C’est en fait tout un système d’exploitation. Le Chinois moyen déverrouille son téléphone et ouvre immédiatement WeChat. Presque tout ce qu’ils font se passe dans cette seule application. ».

Pour Apple, cela pourrait conduire à une baisse de 30 % des ses ventes mondiales de smartphones.

Source : Bloomberg