Accueil » Actualité » Apple & Broadcom : 15 milliards de dollars pour mettre des puces jusqu’en 2023 dans les iPhone, iPad et Watch

Apple & Broadcom : 15 milliards de dollars pour mettre des puces jusqu’en 2023 dans les iPhone, iPad et Watch

Apple assure ses approvisionnements et renouvelle sa confiance en Broadcom, son fournisseur de puce radio. Les deux firmes viennent en effet de signer deux contrats pluriannuels qui assurent un chiffre d’affaires de 15 milliards au fabricant de composants réseaux sans-fils.

Apple ne rachètera pas Broadcom, son principal fournisseur de puces radio. Il vient en effet d’annoncer la signature de deux contrats pluriannuels avec la firme de Cupertino. Ajoutés à celui conclu en juin dernier, ils assurent un chiffre d’affaires de 15 milliards de dollars pour les 3 années et demie à venir. Apple, qui représentait déjà 25 % des revenus de Broadcom en 2018, conforte sa position de plus gros client de Broadcom. Si jamais les deux entreprises cessaient de collaborer, la firme se retrouverait donc en grandes difficultés.

Image 1 : Apple & Broadcom : 15 milliards de dollars pour mettre des puces jusqu'en 2023 dans les iPhone, iPad et Watch

En attendant la firme va continuer d’équiper les appareils Apple avec ses puces radio qui leur assurent la connectivité Wi-Fi et Bluetooth. En effet, elle fournit déjà les composants réseaux sans-fils des iPhone, des iPad et des Apple Watch dont elle assure également la connectivité cellulaire en 4G. L’accord semble néanmoins concerner uniquement les puces Wi-Fi et Bluetooth. En 2020, on s’attend à ce qu’Apple lance 5 nouveaux iPhone dont au moins un supportera la 5G, mais les analystes estiment que c’est Qualcomm qui s’en chargera au détriment d’Intel et de Broadcom.

L’iPhone 12 gagnerait une nouvelle couleur, le bleu Navy

Apple assure son approvisionnement en composants réseaux sans-fils

En 2019, les ventes d’iPhone XR ont dépassé celles de tous les modèles concurrents, y compris ceux de Samsung. La gamme des iPhone 11 connait également un succès plus important que prévu. Pour faire face à la demande, le fondeur TSMC a dû augmenter la cadence de production du SoC A13 Bionic. Cette année, Apple prévoit de lancer 5 nouveaux modèles d’iPhone, dont l’iPhone 9 qu’on attend dès le mois de mars. Avec un retour sur le segment des smartphones de milieu de gamme, la firme espère encore augmenter ses ventes, et donc le nombre d’unités produites. Apple pourrait également envisager de prendre le contrôle de Broadcom pour développer ses propres composants.

iPhone 12 : la puce A14 pourrait faire fonctionner un MacBook Pro

Source : Bloomberg