Accueil » Actualité » Apple : un brevet de smartphone à double écran pour concurrencer les écrans pliables

Apple : un brevet de smartphone à double écran pour concurrencer les écrans pliables

Un brevet déposé par Apple décrit un système d’iPhone ou d’iPad double écran. Une solution qui pourrait constituer une alternative aux écrans pliables actuels, notamment en termes de fiabilité et de prix.

Image 1 : Apple : un brevet de smartphone à double écran pour concurrencer les écrans pliables
Microsoft Surface Duo – Crédit : Microsoft

Avec le Galaxy Fold, Samsung a lancé une nouvelle tendance qui s’est récemment confirmée avec le succès de son dernier modèle de smartphone pliable, le Galaxy Z Flip. Certains constructeurs commercialisent déjà un appareil pliable, et la plupart d’entre eux ont déjà annoncé un modèle de ce type. Cependant, la technologie est encore jeune, et montre rapidement ses limites. Les téléphones actuels sont très chers et leur fragilité est systématiquement pointée du doigt. Nul doute qu’Apple réfléchit à un iPhone pliable, mais la firme ne se risquera pas à en lancer un avant que la technologie soit suffisamment mature pour ne pas écorner son image de marque. Plutôt qu’un écran pliable, Apple pourrait songer à une alternative plus simple avec un smartphone à double écran.

Image 2 : Apple : un brevet de smartphone à double écran pour concurrencer les écrans pliables

castAway : un étui avec un second écran pour les smartphones iOS et Android

Apple réfléchit à un iPhone à double écran similaire aux Microsoft Surface Neo et Duo

En 2017, Apple a déposé un brevet qui a finalement été publié hier. Il dévoile un concept d’iPhone ou d’iPad composé de deux écrans. Les appareils disposent d’un écran sans bords, et peuvent s’assembler pour doubler la surface d’affichage. Chacune des machines dispose de capteurs pour détecter leur proximité avec l’autre, et changer de mode de fonctionnement automatiquement lorsqu’elles sont suffisamment proches. Le brevet explique également que dans cette nouvelle configuration, une application pourrait utiliser indépendamment les caméras, les haut-parleurs ainsi que toute autre ressource des appareils. Les deux machines sont maintenues l’une à l’autre par un système magnétique qui permet de les combiner selon plusieurs orientations.

Il ne s’agit bien sûr que d’un brevet, et rien ne garantit qu’un tel appareil soit commercialisé. Néanmoins, il offre une alternative intéressante qui libèrerait Apple de tous les problèmes de fragilité des smartphones pliables actuels.

Apple remplace l’OLED par des écrans mini LED dès la fin de l’année

Source : Windows Latest