Accueil » Actualité » Apple utilise un logiciel pour bloquer les réparations par les tiers

Apple utilise un logiciel pour bloquer les réparations par les tiers

Apple Service Toolkit 2 empêche toutes les réparations effectuées par un service non agréé.

La firme de Cupertino lance Apple Service Toolkit 2, son nouvel outil de diagnostic logiciel pour réparer les MacBook Pro et les iMac Pro. Toutefois, il ne fonctionnera que sur la réparation des pièces majeures. MacRumors et Motherboard ont obtenu une copie du document envoyé aux fournisseurs de service agréés.

Image 1 : Apple utilise un logiciel pour bloquer les réparations par les tiersSans le logiciel propriétaire, les services de dépannage ne pourront réussir à réparer les composants essentiels des MacBook Pro comme la carte mère, l’écran, le clavier, le trackpad et Touch ID. Pour les iMac Pro, le système se verrouillera si on remplace la carte mère ou la mémoire flash. Lancer Apple service Toolkit 2 sera nécessaire pour l’activer.

À une époque où la sécurité matérielle fait la Une de l’actualité, ces mesures sont compréhensibles. Les récents piratages incitent les constructeurs à la prudence. Cependant, beaucoup de personnes soutiennent que les fabricants agissent ainsi en vue de mieux contrôler le marché lucratif de la réparation et encourager l’achat de nouveaux appareils.

De nombreux constructeurs se sont battus ces dernières années pour empêcher l’adoption de lois relatives au « droit à la réparation« . Elles les obligeraient à mettre les pièces et les instructions à la disposition des utilisateurs et des acteurs du dépannage. Aux États-Unis, certains États ont effectué des propositions, mais aucune législation ne concernait l’utilisation d’un outil de diagnostic exclusif.

>>> Apple a intégré un clavier silencieux amélioré dans les MacBook Pro 2018