Accueil » Actualité » Apple voudrait voir plus d’apps proposer des abonnements payants

Apple voudrait voir plus d’apps proposer des abonnements payants

Image 1 : Apple voudrait voir plus d'apps proposer des abonnements payantsLes experts l’avaient pressenti et Apple le confirme un peu plus chaque jour : la croissance de la compagnie passera par les services et les abonnements. La firme de Cupertino prodigue quelques conseils aux développeurs afin que les clients dépensent non seulement plus, mais aussi plus souvent.

Apple est la plus grosse compagnie du monde, c’est dire si elle s’y connait en matière de création de richesse. Un article de Venture Beat nous révèle qu’elle aurait fourni des conseils pour gagner plus d’argent sur l’App Store à quelques développeurs triés sur le volet. La première technique est d’arrêter de proposer des applications à bas prix, voire gratuites. L’objectif étant de fidéliser les utilisateurs, mieux vaut donc les inciter à prendre un abonnement en augmentant le prix d’achat de l’app et en proposant plusieurs formules d’abonnement, afin de toucher le public le plus large possible. L’idée, selon Apple, est de créer des « modèles d’entreprise durables », qui prospèreront grâce à un flux d’argent régulier, plutôt qu’au coup par coup, comme c’est le cas actuellement dans 15 % des cas.

Bien que l’App Store remporte un succès indéniable et qu’il a réussi à créer un vaste écosystème, seule une minorité des applications proposées peuvent se targuer de générer beaucoup de revenus. Il n’est donc pas dit que le modèle de l’abonnement soit adapté à tous types d’applications, et Apple, tout comme les développeurs, court le risque de constater l’effet inverse de celui recherché. En forçant ainsi la main des utilisateurs, ils risquent de les dégouter. Tim Cook affirme que l’App Store propose actuellement plus de 30 000 abonnements, qui génèrent un chiffre d’affaires annuel de 300 millions $ (sur lesquels la compagnie « prélève » ses 30 %). Pour la marque à la pomme, il n’y aura pas de retour en arrière : elle mise à fond sur les services.

>> À lire : Le service de streaming d’Apple pourrait être moins cher que Netflix