Accueil » Actualité » Apple Watch 3 : autonome, sauf à l’étranger

Apple Watch 3 : autonome, sauf à l’étranger

Image 1 : Apple Watch 3 : autonome, sauf à l'étranger

La Watch Series 3 est la première montre connectée d’Apple à embarquer une puce 4G la délivrant des chaînes qui la liait jusqu’alors à l’iPhone. Pour autant, elle aura toujours besoin de ce smartphone pour se connecter à l’étranger.

Si la Watch 3 permet d’effectuer des appels, d’envoyer des SMS ou encore de se connecter à Internet seule, sa puce 4G est totalement inopérante une fois sortie des frontières géographiques de son opérateur. Apple n’en a pas parlé durant sa présentation, mais la puce 4G de la Watch 3 n’est opérationnelle que dans la région d’origine de l’opérateur qui l’alimente. Les voyageurs ne devront pas oublier leur smartphone lors de leurs escapades à l’étranger. À noter que la montre d’Apple peut dans ce cas fonctionner de la même manière qu’un modèle standard, en Bluetooth.

>>> Apple Watch Series 3 : première prise en main

En France, un seul opérateur peut fournir une connexion à la Watch 3, pour le moment : Orange. L’opérateur historique serait actuellement le seul à pouvoir faire fonctionner l’e-SIM de la montre d’Apple. Un camouflet qui ne cache pas vraiment un partenariat d’exclusivité qui tiendrait les six premiers mois de commercialisation de la montre.

Pour profiter des capacités 4G de la Watch 3 dès son lancement, il faut avoir un forfait Orange ou Sosh avec appels illimités. Seconde contrainte : posséder un iPhone 6s au minimum. Ensuite, il suffit de souscrire à l’option « Multi-SIM Appels & Internet » pour partager son forfait entre l’iPhone et la Watch 3. Pour l’occasion, Orange offre cette option durant six mois (si adoptée entre le 22 septembre 2017 et le 3 octobre 2018). Passée cette période, elle reprendra son tarif initial, soit 5 €/mois.