Accueil » Actualité » Les smartphones de 2022 seront 30% plus performants avec les nouvelles puces ARM

Les smartphones de 2022 seront 30% plus performants avec les nouvelles puces ARM

ARM a présenté la nouvelle génération de cœurs Cortex-X2, Cortex-A710, Cortex-A510, ainsi que les GPU Mali-G710, G610, G510 et G310. Ils équiperont les smartphones haut de gamme de 2022, et promettent jusqu’à 30% d’augmentation des performances.

Les processeurs haut de gamme de 2022 seront toujours gravés en 5 nm, il ne faut donc pas s’attendre à un véritable bond au niveau des performances, mais plutôt à une meilleure optimisation de la génération actuelle.

ARM 2022 - ARM
ARM 2022 – Crédit : ARM

La star de l’événement est bien sûr le cœur Cortex-X2, qui succède au Cortex-X1 qu’on trouve dans les puces Exynos 2100 et Snapdragon 888. L’augmentation attendue des performances par rapport à son prédécesseur est de 16 %.

En plus de son cœur Cortex-X1, le Snapdragon 888 actuel utilise également trois Cortex-A78 à 2,4 GHz et quatre Cortex-A55. Les premiers seront remplacés sur la prochaine génération par les cœurs Cortex-A710, qui promettent un gain de 10 % de performances et une efficacité énergétique améliorée de 30 %.

Les smartphones haut de gamme de 2022 seront plus économes en énergie

Un des principaux reproches faits aux Snapdragon 888 et Exynos 2100 est probablement leur forte consommation énergétique. Cela pourrait bien changer l’année prochaine, puisque la nouveauté la plus importante de l’annonce d’ARM est probablement le nouveau cœur basse consommation Cortex-A510.

En effet, depuis 2017, les fondeurs tels que Qualcomm utilisaient des coeurs basse consommation Cortex-A55. Après des années de service, ceux-ci seront finalement remplacés l’année prochaine par des cœurs encore plus efficaces énergétiquement. En plus d’augmenter les performances de 10 % par rapport à la génération précédente, le nouveau Cortex-A510 est 30 % plus économe en énergie. Cela se traduira par une autonomie prolongée sur les téléphones haut de gamme de 2022.

En réunissant tous ces cœurs, ARM promet des processeurs 30 % plus puissants et 30 % plus économes en énergie. La nouvelle génération de GPU, appelée Mali-G710, prévoit d’améliorer les performances de 20 %, la consommation énergétique de 20 % et la vitesse de l’apprentissage machine de 35 %. Il faudra attendre la conférence de Qualcomm en décembre pour découvrir le nouveau processeur haut de gamme de 2021. Pour l’instant, tous les yeux sont tournés vers le Google Pixel 6 et son processeur maison « Whitechapel », qui sera aussi puissant qu’un Snapdragon 870.

Source : arstechnica