Accueil » Actualité » L’armée de l’air américaine veut confier le pilotage de ses drones à l’Intelligence artificielle

L’armée de l’air américaine veut confier le pilotage de ses drones à l’Intelligence artificielle

Image 1 : L’armée de l'air américaine veut confier le pilotage de ses drones à l’Intelligence artificielle

Le personnel de l’armée américaine sera probablement l’un des plus touchés par l’automatisation des tâches. Au début de l’année, le Pentagone évoquait déjà son intention de se passer de tireurs humains en utilisant des armes autonomes. C’est à présent l’armée de l’air qui envisage d’utiliser des drones autonomes pilotés par une intelligence artificielle.

>>> Les 20 armes militaires les plus bizarres

L’US Air Force a publié un appel à propositions sur son site. L’initiative Skyborg vise à créer un prototype fonctionnel de drone de combat autonome d’ici 2023. Il devra être capable de décoller et d’atterrir tout seul et l’intelligence artificielle aux commandes devra éviter les autres véhicules, les terrains accidentés ou les mauvaises conditions météo. Un humain pourra reprendre le contrôle de l’appareil à tout moment, et pourra piloter l’appareil même sans expérience préalable de pilotage.

Qu’il s’agisse de caméras pour la reconnaissance de terrain ou encore de capteurs pour mesurer la composition de l’air, le Skyborg devra se montrer polyvalent et intégrer différents modules ou cargaisons selon la mission du jour. Il ne remplacera pas totalement (dans l’immédiat) le pilote humain, mais lui servira plutôt d’assistant de luxe. Notons que l’appel ne mentionne nullement l’utilisation d’armes. Le projet en est encore à ses prémices, mais sachant que l’on parle de l’armée américaine, une utilisation létale de Skyborg est à envisager à plus ou moins long terme, avec ou sans la collaboration des géants de la Silicon Valley.