3D : quels effets pour vos yeux et votre cerveau ?

Jusqu’en 2009, les écrans et les films en 3D n’ont pas réussi à se faire une place dans nos cinémas et salons. La stéréoscopie, de son vrai nom, se limitait au domaine de la photographie, à quelques films cultes et à l’attraction Thriller à Disneyland. Mais grâce à Avatar et aux paysages spectaculaires de Pandora, cette technologie a été remise au goût du jour. Aujourd’hui, les fabricants songent à intégrer la 3D à leurs futurs écrans, de la même manière qu’ils l’ont fait avec la HD il y a dix ans.

Samsung a vendu 2 millions de télévisions 3D en 2010 et Yoon Boo-geun, le président du département TV de la compagnie, prévoit de vendre – ou en tout cas il l’espère – plus de 10 millions de postes en 2011. Dernièrement, LG et HTC ont sorti, respectivement, l'Optimus et l’EVO 3D, des smartphones haut-de gamme dotés de caméras et d’écrans 3D. Par ailleurs, Youtube a annoncé que ses vidéos seraient compatibles avec le hardware NVIDIA 3D Vision.

Les sceptiques quant à eux, ont exprimé leurs doutes. Certains pensent que les écrans parallaxes – qui évitent d’avoir recours à des lunettes ridicules – sont trop volumineux et pas assez perfectionnés.

Mais qu’en est-il des effets de la stéréoscopie sur notre corps et notre esprit ? Comment la 3D agit-elle sur notre cerveau ? Serait-il finalement dangereux de parcourir les terres de Pandora, confortablement assis sur notre canapé ?