On a testé le Kindle Fire, la tablette US d'Amazon

Le Kindle Fire est un appareil pratique, abordable, aux lignes arrondies, qui permet de se connecter à l’Appstore d’Amazon plutôt qu’à l’Android Market de Google.C'est également une tablette réservée (pour le moment) au marché américain et qui a fait beaucoup de bruit depuis sa sortie cet automne.

Avant de rentrer dans le vif du sujet signalons qu'il est déconseillé de modifier le système d’exploitation du Kindle Fire en vue d’installer des applications provenant d’autres plateformes. En effet, il a été signalé ces dernières semaines que les personnes ayant installé un logiciel qui altère le système d’exploitation du Fire, n’avaient plus accès à leurs vidéos sur Amazon. De plus, le très populaire CyanogenMod n’est pas encore adapté pour le Kindle Fire puisque de nombreux défauts apparaissent (par exemple, le son ne fonctionne pas).

Une tablette pour consommer sur Amazon avant tout

Le fait est que le but du Fire est tout simplement de diffuser du contenu multimédia provenant du cybermarchand Amazon. C'est ainsi qu'il faut concevoir cette tablette en premier lieu. Même si, bien entendu elle peut être utilisée autrement, En ce qui concerne son prix, chaque Kindle Fire coûte 199 dollars sur le marché américain, mais en réalité, son coût de production s’élève à plus de 200 dollars. Cela entraîne une perte pour Amazon, qui pense compenser ce déficit en multipliant les ventes de contenu sur sa tablette.

En effet, l’écran couleur 7 pouces LCD (contrairement à l’écran E Ink réflectif, qui ne fatigue pas les yeux) reste le meilleur choix pour ceux qui préfèrent acheter leur musique ou leurs films sur Amazon. Cela vaut surtout pour les Américains ayant déjà souscrit à Amazon Prime, qui inclut un large éventail de contenu gratuit. (Un mois gratuit est offert avec le Fire puis les utilisateurs devront payer le contenu 79 dollars par an avec le service Prime). Livres, magazines, journaux, documents : tout repose sur le multimédia, comme pour la Nook Tablet chez le libraire concurrent Barnes & Nobles.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • shooby
    Bref, tout ceci me fais dire que je ne suis pas preneur, malgré un tarif agressif en trompe l'oeil
    0
  • Papounet17000
    Elle n'est pas chère mais on ne peut rien faire avec, même pas changer le système d'exploitation.

    Il faut attendre qu'un petit génie puisse le faire pour que cette tablette soit vraiment une bonne affaire.
    0
  • spae0899
    Vu son prix elle est très intéressante, c'est une tablette Amazon qui est dédiée à son écosystème. Je vois pas pourquoi vouloir changer de système d'exploitation (pour y mettre quoi, ICS ? lol). Elle est livrée ainsi, à prendre ou à laisser.
    0
  • berlioz26
    il faut voir la machine pour son potentiel et non pas comme elle est vendue.. si on passe ne serais-ce que 5 minute a chercher sur google on peut y apporter tout un tas de personnalisation et la ça devient réellement interessant, parce que effectivement en l'état au niveau logiciel ce n'est pas folichon
    0
  • dan_sims2
    À la base nous restons d'Amazon et de son contenu payant, Alors je ne vois pas pourquoi je devrait débourser 200$ pour me mettre la corde au coup avec eux.
    C'est comme si on me demandait de payer ma place au ciné et en plus un droit de regardé l'écran. Il existe des alternatives pas vraiment plus coûteuse qui elle fonctionne sous Android.
    Donc aucune possibilités d'évolution autre que par le biais d'Amazone. Je doute que cela soit très intéressant versus le nombre d’applications gratuites sous Android.
    0
  • vardon
    Bref il n'y a pas de miracle. On en a pour...200$. On comprend alors mieux pourquoi une tablette digne de ce nom coûte plus du double.
    0