La rédac' parle de 2007

Jon attend de 2007

Commençons avec ce qui n’a pas été très positif en 2006 avant d’aborder 2007 avec le plus grand des optimismes.

Ce que j’ai le moins aprécié en 2006

Le recul relatif des caméscopes numériques :

L’année 2006 a marqué un recul des caméscopes haut de gamme sensé porter en eux les dernières avancées technologiques. En effet, au nom de la technologie et de la migration vers les supports de stockage numériques comme les DVD ou les disques durs intégrés, les séquences ont perdu en qualité, mais également en flexibilité, car les formats utilisés sont souvent incompatibles avec les logiciels de montage les plus usités.

Camescope HDR-UX1

Symptomatique de cette tendance, les caméscopes à carte mémoire flash ou dans une moindre mesure le remplaçant du magnifique HC1, j’ai nommé le Sonu HC3 (dont la qualité le porte toujours au dessus du lot mais qui est malgré tout en recul). Dommage à l’heure où toutes les autres familles de produits avancent à une vitesse effrénée.

La domination de l’iPod :

Non que l’iPod soit un mauvais produit, loin de là comme l’a démontré notre test du best-seller : l’iPod Nano V2. Mais l’hégémonie du baladeur, devenu presque un nom commun désignant les baladeurs MP3, étouffe la concurrence aux yeux des consommateurs.

Seul Samsung tente des coups d’éclat çà et là avec plus ou moins de succès comme en témoigne l’excellent YP-K5 -testé également par nos soins- resté malgré toutes ses qualités relativement confidentiel. D’ailleurs, le phénomène est tellement patent qu’Apple n’a pas apporté d’évolution majeure à son baladeur star au cours de l’année sans pour autant perdre de sa superbe. Édifiant...

Les espoirs pour 2007

Fort de ce constat sur 2006, mes attentes sur 2007 sont relativement simples : plus de vitalité à tous les niveaux et surtout pour les familles de produits qui se sont quelque peu faites discrètes ces derniers mois.

Des téléphones portables plus à l’écoute :

Dérive technologique ou simple nécessité marketing, les téléphones sont de plus en plus perfectionnés et proposent des fonctions parfois si éloignées de la téléphonie qu’ils en oublient trop souvent l’essentiel : la qualité des communications. S’il n’est pas difficile de trouver un modèle qui sache prendre de clichés et les publier sur un blog en clin d’œil, ou encore trouver un autre dont le design de dépareillera pas avec votre dernière Porsche 911, dénicher un modèle avec une excellente accroche réseau alliée à des qualités sonores et une réactivité digne de ce nom relève du défi.

Un marché des lecteurs MP3 plus dynamique :

Ce ne sont pourtant pas les concurrents potentiels qui manquent face à l’iPod, mais j’attends de 2007 une vraie fronde de la part des Sony, Samsung et autre Philips pour enfin offrir des produits successibles de venir enrichir le marché et varier l’offre. Car il n’y a rien de tel qu’une bataille des marques pour que le consommateur y trouve son compte.

Famille iPod nano