http://media.bestofmicro.com/I/J/564427/original/Box_Internet.jpg

Free, SFR, Orange, Bouygues, qui a la meilleure box ?

Multi-screen, social TV, applications et navigateurs Web

Un écran ne suffit plus à la maison. Les FAI multiplient les interfaces afin d’offrir une expérience TV y compris sur les smartphones et tablettes.

Freebox

Avec l’application Freebox Compagnon - Ma Freebox, Free propose à ses utilisateurs de pouvoir regarder la TV ou préparer des enregistrements, mais également de gérer certaines fonctions de la Freebox Revolution à distance, tel que le contenu du disque dur du boitier player ou des réglages du boitier serveur. Le logiciel est disponible sur les magasins d'applications d'Apple et de Google.

SFR

SFR a pris soin de son application SFR TV (Android et iOS). L’interface est identique à celle de la box ADSL, les repères de la mosaïque sont donc intacts. L’accès aux fonctions se fait plus simplement que sur le boîtier TV grâce au tactile (accès aux programmes, VOD, radios et même visualisation des enregistrements sur la TV). Mais surtout, c’est la fluidité de l’ensemble qui convainc : l’application est plus rapide que la box !

Numericable

Numericable propose également une application (Android et iOS) avec une interface spécifique, mais bien pensée. La TV, la VOD ainsi que le Replay sont de la partie.

Bouygues

Bouygues, quant à lui, dispose de deux programmes dédiées. D’un côté, l’application B.TV (compatible iOS et Android) assure la gestion des Bbox et Bbox Sensation, dans une interface similaire à ce que propose Microsoft sur Xbox. Elle permet donc d'accéder à la TV, au guide des programmes, à la VOD, mais aussi de naviguer sur le web tout en conservant une vignette avec la TV dans la partie inférieure de l’écran.

De l’autre, une application dédiée à la Bbox Miami. Elle permet de la contrôler à l'aide de trois écrans différents : une télécommande virtuelle, un clavier et un pad tactile.

Orange

Orange dispose également de deux applications, la première nommée Ma Livebox (iOS et Android). Elle se destine à vérifier et paramétrer sa box, en affichant la liste des périphériques qui y sont reliés par exemple (en WiFi, Ethernet ...). Quelques fonctions intéressantes y sont intégrées, telles que le contrôle de la navigation web, dont la planification des plages horaires se fait d’un simple glissement de doigt. Sur la même idée, l’accès d’un appareil en particulier peut être aménagé selon des tranches horaires. Idéal donc pour le contrôle parental.

Verdict : Il est difficile de départager ici les différentes box, mais accordons l'avantage à Orange pour ses fonctionnalités de contrôle parental bien pensés.

Cela fait plusieurs années que les réseaux sociaux tentent de s'infiltrer avec plus ou moins de succès sur nos téléviseurs. Les Freebox Revolution, Orange Livebox Play et le boitier fibre de Numericable/SFR ont incorporé des fonctions permettant de les exploiter.

Freebox Revolution

Le fournisseur a développé deux applications sur sa box, l’une pour Facebook et l’autre Twitter. Il s’agit dans les deux cas de clients complets, dans lesquels l’on retrouve ses flux tout autant que ses messages privés. L’envoi de MP ou la consultation des actualités n’est possible que depuis ces programmes dédiés.

Orange et Numericable/SFR ont décidé de les intégrer directement à l’interface TV. Seulement, il faut reconnaître que malgré la bonne initiative d’Orange, les fonctions de la LiveBox Play sont en retrait.

Orange LiveboxPlay

Facebook est disponible de deux manières : un flux d’actualité depuis une application dédiée, à l’instar de la Freebox - à la différence que cette dernière est bien plus complète. Ou, plus intéressant, mais relativement limité, depuis une chaîne pour indiquer ce que l’on est en train de le regarder.

Twitter par contre, n’est accessible que depuis les programmes et n’offre qu’une seule possibilité : publier le titre de l'émission en cours, sans aucune forme de personnalisation. Orange nous a indiqué travailler sur plusieurs nouvelles fonctionnalités à venir.

Numericable/SFR

Chez Numéricable/SFR, la donne est différente. Depuis la TV, un appui sur la touche d’information apporte l’opportunité de suivre le flux Twitter en lien avec la chaîne (grâce à son hashtag, par exemple #TF1 ou #M6). Et, selon l’émission, le « mot dièse » qui y est lié est également exploité. On peut même agrémenter la rédaction de tweets d’une capture d’écran avec la fonction Screenshot TV.

En ce qui concerne Facebook, l’application offre la possibilité de publier un message, accompagné d’un visuel ou... d’une vidéo. En effet, une nouveauté a fait son apparition dernièrement : VideoShotTv. Les 15 dernières secondes du programme en cours peuvent être partagées directement sur Facebook. L’accès aux réseaux sociaux est par contre bien cantonné à la TV, à la différence de Free.

Verdict : Le boitier fibre de Numericable/SFR a une longueur d'avance en terme de Social TV. Il est le seul à intégrer une fonction de captures d'écrans et d'extraits vidéos et son utilisation de hashtag des chaînes et émissions est parfaite pour les Livetweet.

À l’instar des smartphones et tablettes, les box internet sont en mesure de lancer des applications. Seulement, il faut différencier celles possédant un système propriétaire et celles sous Android.

Les box propriétaires

Un magasin d’application a été introduit sur la nouvelle Livebox Play de Orange, faisant d’elle la seule à être équipé d’une telle fonction. Une petite dizaine d’applications est pour l’instant présente au sein de la boutique et on ne peut que regretter l'absence de YouTube.

Free
a intégré dans son interface principale deux services de vidéo en ligne. YouTube n’est plus présent sous son nom officiel, remplacé par « Vidéos Internet ». Juste en dessous, Dailymotion est également accessible. Numéricable introduit lui aussi un onglet dédié aux vidéos YouTube, dont les vidéos ont la bonne idée d’être référencées au moteur de recherche cross-contenus.

SFR et Bouygues ont mis l’accent sur quelques services clés assez basiques plutôt que de créer un magasin. Ainsi, s’informer sur les prévisions météo ou vérifier l’état du trafic routier grâce à l’application V-Traffic est possible en quelques clics de télécommande. Seulement, il n’est pas ici question de multiplier les services, mais plutôt de proposer une liste d’applications répondant aux besoins basiques. Toutefois, si YouTube est aux abonnées absentes dans les deux cas, Dailymotion est bien de la partie chez SFR.

Les box Android

La puissance des box Android se révèle lorsqu’il est question d’applications. L’accès au Play Store permet d’envisager de nombreuses possibilités. Dans la Freebox mini 4K, dernière version d’Android oblige, il faut toutefois faire attention à une chose : la liste des programmes compatibles avec les téléviseurs n’est pas aussi dense qu’avec les smartphones ou tablettes. Facebook par exemple, ou le navigateur Internet Chrome, ne sont pas accessibles. Il est possible de contourner la limitation, pour les utilisateurs les plus expérimentés, en ayant recourt à l’installation manuelle des logiciels.

>> A lire aussi : Freebox mini 4K : comment installer les applications que Free ne propose pas

La Bbox Miami propose une solution plus astucieuse pour étendre le nombre d'applications accessibles aux utilisateurs. Depuis les paramètres avancés de la box, il est possible de « simuler » un autre type d'appareil, afin de pouvoir télécharger les programmes normalement réservés à une tablette par exemple. Cela ne règle pas les problèmes de compatibilité, notamment si la télécommande n'est pas totalement prise en charge.

Navigateur Web

Les navigateurs web ne sont pas encore légion sur les box. Pour preuve, seules la Freebox Revolution, la LiveBox Play et le boitier fibre de Numericable/SFR en intègrent un par défaut.



Celui de Free a bien progressé depuis sa création. Basé sur le moteur Webkit et compatible Flash, il est en mesure de naviguer sans trop de problèmes sur tous les sites existants. Le déplacement grâce au gyroscope de la télécommande est bien fait et on ne regrette finalement que l’absence d’un clavier complet pour taper plus rapidement ses recherches ou URL.

Du côté d’Orange, le ton est différent. Le premier problème est imputable à la télécommande. Son gyroscope imprécis et capricieux couplé au stick de contrôle rend la navigation compliquée. Mais ce n’est pas la seule difficulté. Le navigateur semble sorti d’un autre âge. La barre de défilement latérale doit être attrapée en cliquant avec le stick de la télécommande pour être utilisée ! L’ensemble est donc lent et mérite de sérieux efforts pour devenir une fonction vraiment intéressante. C’est d’autant plus dommage que le clavier apporte un véritable avantage en terme de navigation.

Le boitier fibre de Numericable/SFR, enfin, propose un navigateur web basé sur Opera. Il prétend pouvoir naviguer sur l’ensemble du web, à exception faite des contenus Flash, non supportés. Ce n’est finalement pas plus mal, puisque le logiciel souffre déjà de quelques ralentissements, mais finalement bien supportable face à ce qui peut exister chez Orange par exemple. Ici également, la présence d’un clavier au dos de la télécommande facilite grandement la navigation.

Verdict : Autant pour les applications que pour la navigation web, les box internet traditionnelles ne peuvent prétendre à un confort d’utilisation et une variété de contenu proche de celle que l’on connait sur mobile et tablette. Les box Android règlent en partie le problème du contenu, mais pas de l’ergonomie.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • facebfm
    La box de SFR est à éviter, même en fibre. Je l'ai commandée en mars pour tester par rapport à Free et l'ai rendue 3 mois après malgré les frais. Panne de flux, tv interrompue ou figée, ... Les services techniques sont effarants. Ils clôturent les dossiers au bout de 2 semaines même sans avoir résolu le problème. Tout cela pour éviter les résiliations. Tous mes problèmes ont été résolus en revenant à mon ancien opérateur. Meilleur même en adsl. On se fait avoir et on se sent littéralement piégé
  • Outcaster
    Anonymous a dit :
    La box de SFR est à éviter, même en fibre. Je l'ai commandée en mars pour tester par rapport à Free et l'ai rendue 3 mois après malgré les frais. Panne de flux, tv interrompue ou figée, ... Les services techniques sont effarants. Ils clôturent les dossiers au bout de 2 semaines même sans avoir résolu le problème. Tout cela pour éviter les résiliations. Tous mes problèmes ont été résolus en revenant à mon ancien opérateur. Meilleur même en adsl. On se fait avoir et on se sent littéralement piégé


    Si tes problèmes sont persistants, la loi dit que tu peux résilier sans qu'ils puissent te demander des frais de résiliation... Et surtout, n'oublie pas de résilier leur autorisation de prélèvement car, en plus de ça, SFR sont les champions des prélèvements continus même après résiliation !