http://media.bestofmicro.com/I/J/564427/original/Box_Internet.jpg

Free, SFR, Orange, Bouygues, qui a la meilleure box ?

Connectique, esthétique et télécommande

Le dernier critère que nous abordons ici n’est pas pour autant le moins important. Les box internet ont pour vocation d'atterrir dans votre salon, non loin de votre TV la plupart du temps. Le nombre de boîtiers peut donc être un critère de choix.

Seuls le boitier fibre de Numericable/SFR et la Bbox Sensation se contentent d’un seul et unique équipement. Tous les autres proposent deux boîtes, à relier de différentes manières. L'aménagement du salon peut alors devenir problématique, les fils traversant les pièces de part en part ne sont pas vraiment esthétiques.

Connectique

Lors du lancement de la Livebox Play, Orange a communiqué sur une fonction « double WiFi », une antenne à 2,4 et une autre à 5 Ghz (la Bbox Sensation dispose d’une technologie similaire, l’OptimizAir, absente de la Bbox). L’intérêt est de garantir un flux TV de qualité entre le routeur et le décodeur par exemple. Seulement, le décodeur n’est pas équipé d’antenne WiFi. Il faudra alors lui offrir le kit Liveplug Wifi Solo facturé 69 euros ! Sans quoi, il faudra se contenter d’un bon vieux câble Ethernet.

Le CPL est l’option retenue par Free, qui en intègre deux d’office dans ses packs, et ce gratuitement. L’Ethernet reste la solution privilégiée chez les autres FAI. Pour le reste de la connectique, qu'il s'agisse de HDMI, USB ou encore Ethernet, tout le monde répond présent dans les différentes box.

Design

La Bbox Miami est à n’en pas douter la box la plus discrète du moment. Son design est passe-partout, sa taille réduite permet un très faible encombrement et son refroidissement passif qui la rend inaudible. Juste ensuite, et malgré son âge, la FreeboxRevolution continue de briller. La patte de Philippe Stark n’y est pas étrangère et l’ensemble vieillit bien.


Les autres Bbox, Bbox ou Bbox Sensation, arborent un design plus brut, à l’image des télécommandes. Une uniformisation similaire à celle qu’Orange a appliquée à sa Livebox Play. L’aspect du matériel a été bien travaillé, dans un style cohérent avec les précédentes versions. Le boitier fibre de Numericable/SFR revêt la forme d'un cube tout-en-un, certes un peu massif, mais à la connectique généreuse.

Des télécommandes 2 en 1

Les box ont enfin dépassé le stade de l’adolescence : l’acné sur les télécommandes n’est plus qu’un mauvais souvenir. Désormais, la mode est à la simplification. Pour ce faire, les box de Free, Bouygues (Bbox et Bbox Sensation) et Orange sont compatibles avec la norme HDMI CEC, une fonction qui permet de contrôler son téléviseur en même temps que son équipement et ainsi s’affranchir d’un objet supplémentaire.

Un appareil contrôlable à la voix

Sur la Freebox mini 4K, Free inaugure un nouveau type de contrôle : la voix. Un micro est placé sur la télécommande et peut être utilisé pour les fonctions de recherche intégrée à Android. L’autre box Android de ce comparatif, la Bbox Miami, peut également profiter de cette fonctionnalité.

Les télécommandes radiofréquences


La technologie infrarouge a connu de beaux jours, mais souffre d’un inconvénient majeur : pour que le signal fonctionne, le récepteur doit être bien en face de la télécommande, sans oublier que rien ne doit être placé entre les deux. Dans le cas de la radio fréquence, ces contraintes n’existent plus. L’interaction fonctionne même si votre enfant et son armée de camarades passent devant le décodeur. Notez enfin qu'Orange a quant à lui intégré du Bluetooth 4.0 pour contrôler sa nouvelle Livebox v4, ce qui permet de gérer l'appareil même en inversant totalement le sens de la télécommande par rapport à la box.

L'accéléromètre, la bonne idée

Afin d’éviter les erreurs de maniement, un accéléromètre est intégré aux télécommandes de Numéricable et de Orange, permettant de détecter quelle face est active et ainsi, désactiver l’autre. Bien sûr, le clavier est surtout utile pour la recherche.
L’accéléromètre trouve une autre utilité dans le cas de Orange : lire certains de vos « gestes » pour naviguer dans l’interface : changer de chaîne, régler le volume... un tutoriel est implanté dans la box pour découvrir ces mouvements et apprendre à les réaliser.
Orange est également le seul à avoir intégré un joystick en lieu et place des traditionnelles flèches chez la concurrence. Mais il n’est pas simple de maîtriser du premier coup l’appui central. Du coup, le curseur se retrouve parfois à gauche ou à droite au lieu de valider. Un problème partagé avec le gyroscope, dont la précision et la stabilité sont clairement à revoir.
Free a fait d’énormes progrès sur ce point depuis le lancement de sa box Freebox Revolution, Orange devra donc en faire de même. Pourquoi ne pas s’inspirer des constructeurs TV, à l’image de la Magic Remote de LG que nous avons pu tester ?

Les télécommandes recto-verso

La télécommande des premiers boitiers fibre de SFR était la première à incorporer un clavier AZERTY complet. Le design de la télécommande s'en ressent, avec une largeur plus importante que la moyenne. L’accéléromètre intégré permet de détecter la face active. Orange lui a emboité le pas, pour faire machine arrière : la Livebox v3 est livrée avec une télécommande doté d'un clavier AZERTY à l'arrière, mais la Livebox v4. Car au final, on se rend vite compte que ce genre de gadget ne sert strictement à rien et que l'on n'utilise jamais la seconde face pour piloter les différents menus de la box ou pour accéder au web.

Verdict : L'esthétique revêt nécessairement un caractère subjectif. Malgré cela, la Bbox Miami se fond parfaitement dans le salon, tandis que la Freebox Revolution est assurément la box qui vieillit le mieux et dont le design semble le plus travaillé. Sur le plan du design, la télécommande de la box ADSL de SFR grimpe sur la première marche du podium. Petite, minimaliste et épurée au possible, elle conserve pourtant toutes les touches nécessaires. Sur celui des fonctionnalités, celles du boitier Fibre de SFR et de Orange remportent facilement la manche, grâce à un clavier AZERTY intégré sur le verso. Mais ces avantages pratiques se paient au niveau de l'encombrement.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • facebfm
    La box de SFR est à éviter, même en fibre. Je l'ai commandée en mars pour tester par rapport à Free et l'ai rendue 3 mois après malgré les frais. Panne de flux, tv interrompue ou figée, ... Les services techniques sont effarants. Ils clôturent les dossiers au bout de 2 semaines même sans avoir résolu le problème. Tout cela pour éviter les résiliations. Tous mes problèmes ont été résolus en revenant à mon ancien opérateur. Meilleur même en adsl. On se fait avoir et on se sent littéralement piégé
  • Outcaster
    Anonymous a dit :
    La box de SFR est à éviter, même en fibre. Je l'ai commandée en mars pour tester par rapport à Free et l'ai rendue 3 mois après malgré les frais. Panne de flux, tv interrompue ou figée, ... Les services techniques sont effarants. Ils clôturent les dossiers au bout de 2 semaines même sans avoir résolu le problème. Tout cela pour éviter les résiliations. Tous mes problèmes ont été résolus en revenant à mon ancien opérateur. Meilleur même en adsl. On se fait avoir et on se sent littéralement piégé


    Si tes problèmes sont persistants, la loi dit que tu peux résilier sans qu'ils puissent te demander des frais de résiliation... Et surtout, n'oublie pas de résilier leur autorisation de prélèvement car, en plus de ça, SFR sont les champions des prélèvements continus même après résiliation !