Canon EOS 6D : le test du boîtier expert plein format

Un très bon niveau de qualité d’image

On retrouve sur le 6D les modes d’exposition traditionnels (matriciel, pondéré central, sélectif et spot) dont l’efficacité est au rendez-vous grâce au module iFCL déjà éprouvé sur d’autres boitiers de la marque.

Le capteur de type CMOS affiche un peu plus de 20 mégapixels utiles (une définition largement suffisante pour la très grande majorité des usages) et le traitement des informations est très bien assuré par un processeur de type Digic 5+. On retrouve la colorimétrie traditionnelle des boitiers Canon, légèrement chaude et saturée.


L’ensemble donne de très bons résultats en basse luminosité : les résultats sont bons jusqu’à 6400 iso et encore parfaitement exploitables à 25600 iso, à condition bien sûr de ne pas faire de tirage trop grand. La visualisation sur écran ou le tirage A4 restent possibles à cette sensibilité élevée. Par rapport à son concurrent direct le Nikon D600, on gagne une bonne valeur de sensibilité (ou un IL).

Voici les résultats obtenus à partir de fichier Raw développés avec le logiciel Canon DPP :

100 ISO100 ISO
200 ISO200 ISO
400 ISO400 ISO
800 ISO800 ISO
1600 ISO1600 ISO
1600 ISO1600 ISO
3200 ISO3200 ISO
6400 ISO6400 ISO
12 800 ISO12 800 ISO
25 600 ISO25 600 ISO

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • sizeone1
    Bonjour la rédaction,
    Chapeau pour votre article.
    Je me permet cependant de revenir sur deux petits points sur lesquels j'ai un avis différent.
    Tout d'abord concernant le flash et ce 6D.
    A mon avis, il ne devrait y avoir aucun flash sur aucun réflexe ! C'est peut être un peu exagéré pour les boitiers amateurs, mais pour un boitier qui se destine aux experts et qui cherchent à faire de la prise de vue (et non pas de la photo souvenir), un flash intégré est tout simplement inutile ! (meme en utilisant un diffuseur additionnel).
    Sans compter que les prismes permettant la visée réflexe sur ce type de boitier n'a rien à voir avec un boitier type APS-C. Il serait donc techniquement très compliqué à incorporer.
    Second point concernant la carte SD, étant donné le prix des cartes SD, comparées au prix du boitier... c'est vraiment dérisoire..
    d'autant plus que ce boitier ne s'adresse pas aux professionnels qui sont équipées de boitiers type 5D et 1D mais aux experts voulant gouter au plein format et qui disposent déjà de cartes SD.
    Tout ceci n'est bien entendu que mon avis et ne remet d'aucune façon en doute la qualité de votre travail.
    Bien cordialement,
    David
    0
  • stefg1971
    Assez d'accord avec sizeone concernant le flash.
    L'accès au réglage de la balance des blancs ne me parait pas non plus un problème, la plupart des utilisateurs shootent en RAW donc on s'en fiche un peu.
    0