Les 12 téléphones Android qui feront trembler l’iPhone 5

L’iPhone 5 vu de l’intérieur

Au vu de la discrétion de la firme (Apple reste vague au sujet des spécificités de ses produits déjà sur le marché), les rumeurs et les spéculations vont bon train. On peut être quasiment certain qu’il intègrera le même processeur A5 dual-core que l’iPad 2, bien que sa vitesse puisse varier entre 800 MHz et 1,2 GHz (à titre d’indication, l’A5 de l’iPad 2 pointe à 900 MHz).

Rappelez-vous, Steve Jobs avait soutenu que personne n’aimerait un grand smartphone, faisant allusion à ceux équipés d’un écran 4 pouces voire plus. Tout compte fait, tout indique que l’iPhone 5 disposera d’un écran 4 pouces, bien que dans son ensemble l’iPhone 5 ne sera pas beaucoup plus grand que son prédécesseur, grâce à des bordures vraisemblablement plus fines. Alors qu’un changement de résolution est toujours envisageable, tout semble indiquer qu’il bénéficiera d’une résolution identique, soit 900x640, afin de permettre une rétrocompatibilité avec les applications de l’App Store. Cette hypothèse est renforcée par le fait que les tout derniers écrans Quad HD, ou qHD, de Motorola et HTC ne bénéficient « que » d’une résolution de 960x540 (ce qui correspond à un format d’image 16:9).

Aura-t-il la 4G ? En prévision, Apple pourrait bien vouloir l'en équiper. Cependant, il devrait être compatible avec la technologie HSPA+, que l’on peut qualifier de norme 4G (standards ITU mis à part), permettant d’atteindre des débits jusqu’à 21 Mbit/s.

D’autres rumeurs font état d’un APN 12 mégapixels, d’une caméra 1080p, d’une puce NFC (Near Field Communication), de la technologie de reconnaissance faciale permettant le déverrouillage automatique de l’appareil, et d’une autonomie améliorée. Si l’on se base sur les dates de sortie des précédents modèles, l’iPhone 5 sera certainement lancé entre les mois de juin et octobre 2011, même si certains évoquent une sortie pour 2012.