Apple LED Cinema Display 27’’: le luxe au sens large

Le tour du propriétaire

La coque proprement dite est réalisée en aluminium massif tout comme le pied de l’écran. Le cordon d’alimentation est spécialement dessiné pour affleurer le dos de la dalle. Au dos, on trouve trois connecteurs USB et un toron de câbles regroupant la vidéo, l’alimentation et l’USB pour l’ordinateur. La face avant est entièrement recouverte de verre. Le pourtour de la dalle est noir, comme il est d’usage sur les iMac de nos jours. C’est vraiment magnifique, sans pour autant être vraiment fin.

Ergonomie

L’ergonomie et Apple, ça fait deux. L’écran est tout juste réglable en inclinaison. Il n’y a pas de boutons non-plus pour régler quoi que ce soit. C’est plug n play au sens strict du terme : on ne peut rien faire d’autre. On pourra tout de même trouver de l’intérêt dans l’adaptation automatique de luminosité en fonction de l’éclairage ambiant. C’est une première sur un moniteur informatique.

Equipement

Si l’ergonomie est décevante. L’équipement est vraiment haut de gamme. On trouve un hub USB 3 ports, une Webcam Isight. Côté vidéo, le Display Port est la seule entrée disponible. C’est vrai que ce nouveau standard est installé par défaut sur les machines de la marque à la pomme. L’intérêt du Display Port est surtout lié à sa bande passante plus élevée qui permet d’atteindre des résolutions plus élevées… et c’est justement le cas avec ce modèle ! Le revers de la médaille, c’est que l’écran n’est pas compatible avec la plupart des PC sur le marché pour l’instant sans adaptateur.

On l’a tout de même testé sous Windows avec BootCamp et un MacBook pro 15,4 pouces et ça marche bien ! Mais il faut mettre à jour BootCamp en version 3.2 pour pouvoir ajuster correctement la luminosité dans les sous-menus. Autre point intéressant, Apple a équipé son moniteur d’une prise de chargement pour les MacBook. C’est très pratique. Par contre, ceux qui utilisent un MacPro se retrouveront avec un fil qui pendouille derrière l’écran. On ne peut pas plaire à tout le monde.

Retrouvez le test complet sur EreNumérique