Jouer à 2000 euros : 3 portables en test

Des données chahutées

Comme annoncé dans la première partie, cet article ne peut être un réel comparatif du fait des quelques problèmes de configurations des PC d’Asus et de Toshiba. Néanmoins, on peut tout de même se permettre d’établir l’estimation d’un classement de ces portables dans leur état actuel.

Asus G70s

Dans cette démarche, Asus arrive premier avec un G70s solide et performant qui ne rechigne pas devant l’effort. Avec une finition digne d’un portable pour gamer, il offre des performances satisfaisantes en jeu pour un ordinateur portable à 2000 €. Son lecteur Blu-ray est un plus appréciable. Bien que l’on ne comprenne pas tout à fait le bien-fondé d’une croix directionnelle aux abords de son clavier, on apprécie les touches de macros qui la surplombent. L’autonomie de 1 h 40 est quant à elle correcte, sans plus.

MSI GX620

Arrive ensuite le modèle de MSI. Petite configuration, écran de 15,4 pouces, le GX620 n’avait pas la prétention de briguer une telle place. Néanmoins, le choix judicieux de ses composants en fait un PC harmonieux qui dépasse même le modèle de Toshiba dans quelques jeux. Son véritable atout est son autonomie. 2h06 de fonctionnement en pleine charge, de quoi tenir un long voyage manette en mains.

Toshiba Qosmio X300

Bon dernier, le X300 de Toshiba est sans conteste celui qui tourmente ce comparatif. Sur le papier, c’est une véritable machine de guerre, mais en action, il révèle de bien piètres performances. Même son autonomie est désastreuse. Reste son système audio 4.1 très apprécié. Finalement, ce X300 mérite sans doute d’attendre sa version finale pour le juger correctement.