Test du Nokia N96 : la vie sans écran tactile

Internet avec le N96

L'affichage Internet sur le N96À sa sortie, le N95 premier du nom avait permis une grande avancée en terme de navigation mobile. L’explorateur Internet affichait la page dans son rendu « PC » et ne l’adaptait pas, souvent mal, à l’écran du téléphone. Il suffisait ensuite de se déplacer dans la page de haut en bas ou de droite à gauche pour accéder à tout son contenu avec en prime un aperçu global qui s’affichait en surimpression.

L’effet iPhone

Seulement voilà, depuis, l’iPhone est passé par là et a révolutionné la navigation mobile. Grâce à un rendu et une fluidité sans pareil. C’est bien le seul point sur lequel le téléphone d’Apple est inattaquable. Alors que reste-t-il au N96 ?

Pas grand chose, si ce n’est qu’il reste tout de même bien plus performant dans ce domaine que n’importe quel autre concurrent sur Windows Mobile, certainement le pire OS mobile du moment pour la navigation Internet. Il marque tout même un vrai bon point par rapport à l’iPhone grâce au support du format Flash via son lecteur Lite 3.0, son absence étant la dernière grande lacune du téléphone à la pomme dans ce domaine.