[Test] Nokia Lumia 800 : la lumière est venue de Mango !

L'intégration des services Nokia

L’accord entre Nokia et Microsoft prévoyait notamment une intégration des services du constructeur au sein du système d’exploitation de l’éditeur. Les deux partenaires n’ont pas menti puisqu’en plus de toutes les fonctionnalités de Windows Phone 7.5 que nous avons déjà testées en détail, plusieurs applications Nokia viennent s’y ajouter ; au risque de faire parfois doublon avec les fonctionnalités déjà existantes.

C’est notamment le cas entre l’application Cartes de Microsoft et Nokia Cartes. Cette dernière reprend la cartographie qu’a intégrée le constructeur finlandais depuis le rachat de Navteq en 2007. Les deux applications proposent notamment le même usage de recherche des bonnes adresses environnantes. Les réponses ne seront toutefois pas les mêmes. Cartes reprend la base de données et les avis rassemblés par PagesJaunes, tandis que Nokia Cartes agrège ceux de Qype, Cityvox ou encore TripAdvisor, donc plus complets.

Même nuance à faire entre l’application Musique+Vidéos de Microsoft et Nokia Musique. Chacune propose comme fonctionnalité de base de naviguer dans sa bibliothèque musicale. Mais chacune intègre aussi ses particularités ; c’est ainsi Marketplace qui permettra d’acheter sa musique dans Musique+Vidéos, tandis qu’on pourra se procurer des chansons dans la boutique du constructeur depuis Nokia Musique.

Cette dernière propose aussi des radios en streaming (depuis laquelle on peut acheter chaque chanson diffusée), mais aussi une rubrique pour connaitre les concerts du jour les plus proches. Notons également que les oreillettes fournies avec l’appareil (et qui intègrent bien sûr un micro) sont tout à fait qualitatives, largement au-dessus de ce que propose de nombreux constructeurs, Apple en premier lieu. En revanche, la qualité sonore des appels depuis l’écouteur du mobile est moins convaincante, ce n’est pas l’un des points forts de ce modèle.  

Un GPS performant intégré

Seule réelle application exclusive en termes d’usage au Lumia 800 : Nokia Drive. Tout comme Nokia Cartes, cette application de guidage GPS s’appuie plus que jamais sur l’héritage de Navteq. En résulte une application native tout à fait fonctionnelle et performante. Concurrent plus que sérieux de Navigation sur Android et qui évitera d’utiliser une application comme Orange Maps fournie par un opérateur ou de débourser par exemple les 60 euros nécessaires à l’achat de l'application TomTom France. Ici la cartographie est mondiale, mais non embarquée systématiquement. Il faudra donc télécharger par Wi-Fi la carte de chaque pays avant de le visiter. Chacune d'entre elles pèse environ 100 Mo.

Enfin, dernière application que l’on pourrait considérer comme un simple gadget, mais qui s’avère en réalité très pratique : Transferts de contacts. Parfaite pour les « switchers » qui viennent d’un autre OS. Le système a parfaitement fonctionné avec un iPhone 4S sous iOS 5, important plus de 1 200 contacts qu’il contenait sans broncher et les intégrant sans aucun problème aux fiches déjà existantes dans le Lumia 800, elles-mêmes importées de Facebook.

En revanche impossible de faire fonctionner le système avec des téléphones Android. Essayée avec un Samsung Galaxy SII sous 2.3 et un Galaxy sous 1.5, l’application détecte les mobiles, les jumelle, mais rencontre un problème lorsqu’il s’agit de démarrer le transfert. À croire que Nokia ne vise donc avec son Lumia 800 que les possesseurs d’iPhone.