PMA 2008 : instantané du marché de la photo numérique

Sony ressuscite le mythe Konica Minolta

Le stand SonyLe géant de l’électronique s’est, depuis longtemps, forgé une place dans le paysage de la photographie numérique avec des modèles compact et ultra compact qui ont su trouver leur public. Ce succès explique amplement les moyens mis en œuvre par Sony pour se rappeler aux bons souvenirs de tous lors de cette PMA. Avec un stand immense tout proche de celui de Nikon, la marque exposait au lendemain de sa conférence de lancement toute sa gamme et surtout les nouveautés.

Des compacts axés design et simplicité

Le SONY CybertShot T300Sony a répondu présent sur le terrain où tous l’attendait, celui des compacts. Avec une collection toujours axée autour du design avec notamment le T300, symbole de la miniaturisation. Armé pour affronter la concurrence, il propose un zoom 5x dans un boitier ultra compact (un vrai tour de force) accompagné de fonctions très en vogue comme la détection du mode scène le plus approprié, le déclenchement à la détection de sourire ou encore un mode vidéo HD (sans Blu-ray tout de même :P ). La série W était aussi renouvelée avec notamment le W170 décliné en plusieurs coloris.

Sony attaque Canon et Nikon

Inévitables cette année, les reflex étaient annoncés de toute part. Sony a probablement frappé le plus fort l’annonce de 2 nouveaux modèles la veille de l’ouverture. Pour venir compléter sa gamme de réflex Alpha née de l’acquisition de Konica Minolta il y a deux ans, Sony a lancé les Alpha 300 et surtout Alpha 350. Tous deux viennent remplir l’espace entre le Alpha 200 et le Alpha 700.

Le SONY Alpha 350Le SONY Alpha 350 avec visée numérique

Là aussi une prise en main et des essais ont été possibles sur les modèles de pré-série présents sur le stand. Première impression, les deux appareils sont quasi indifférenciables. Ils sont tous les deux dans l’ère du temps avec un écran mobile et un mode « live view » permettant de viser non pas au travers de l’œilleton, mais directement sur l’écran. Surtout, Sony semble s’être donné les moyens d’entrer sérieusement sur le marché très concurrentiel des reflex qui est devenu au fil des ans un segment critique pour le secteur après que les compacts soient arrivés à maturité.

Il s’agit bel et bien de boitiers au design sérieux, à la prise en main excellente et d’excellente fabrication. Les viseurs optiques sont larges et confortables, mais surtout le déclenchement est un vrai bonheur. Rapide d’une part, mais également très agréable… à l’oreille ! C’est un effet qui vient grandement renforcer cette impression de belle mécanique. Niveau qualité photographique, il est comme souvent jusqu’à présent difficile de juger, d’autant plus sur ce cas que les conditions étaient particulièrement difficiles. Faites-vous une idée en regardant les clichés ci-dessous.

Photo avec le SONY Alpha 350Photo avec le Canon EOS 400D

Photo avec le SONY Alpha 350Photo avec le Canon EOS 400D