Sony Ericsson W880i : le téléphone Walkman ultrafin tient-il ses promesses ?

Finition et design

Sony Ericsson W880i

Finition réussie à un détail près

Le W880i est très bon dans ce domaine notamment en terme de matériaux. Sa façade en acier brossé est du plus bel effet, tandis que sa coque arrière utilise un plastique velouté très agréable au touché. Seul l’assemblage de certaines pièces semble précaire, on pense notamment à la trappe abritant la batterie, ainsi que le cache en plastique protégeant la carte mémoire. Vraiment dommage, car la finition n’était pas loin d’être parfaite.

Sony Ericsson W880i

Finesse impressionnante pour un mobile 3G

C’est forcément la première chose qui frappe, le W880i est très fin, c’est même l’un des téléphones 3G les plus fin et léger du moment avec seulement 9,4 mm d’épaisseur et un poids de 72 grammes. Sony Ericsson permet donc enfin à nos téléphones de retrouver une taille normale après la prise de poids consécutive à l’arrivée de la 3G. Le reste du design est également très sympathique. Si les touches très fines sont jolies, elles sont toutefois difficiles à appréhender au début, mais on s’y adapte très facilement et en deviennent même agréables.