[Test] Sony Tablet S : enfin une alternative à l'iPad


L’arrivée tardive de Sony s’est faite sous forme de promesse. Le géant japonais conscient de son retard au démarrage annonçait une tablette réellement différente. Problème : comment faire un produit nouveau en se basant sur un système d’exploitation déjà éprouvé, à savoir Android Honeycomb 3.1 (mise à jour en 3.2 possible). C'est la raison pour laquelle, Sony ne s'est pas contenté de repenser le design de sa tablette, il a également retravaillé son interface en y ajoutant une surcouche et des applications natives exclusives.

S'imposer comme la meilleure tablette sous Android est l'objectif minimum pour un tel constructeur. Mais ce que Sony souhaite réellement c'est évidemment de concurrencer la référence en matière de tablettes : l'iPad d'Apple.

Deux journalistes de la rédaction ont pris en main la tablette pendant plusieurs jours. Chacun l’a essayé au quotidien, dans les transports, chez lui ou pour travailler : voici leur verdict.