iPhone 4, N8, Torch, Galaxy S : les stars des mobiles vus par leurs utilisateurs

Nokia N8

Dernier fleuron de Nokia, le N8 était attendu par tous les amateurs de la marque finlandaise. Côté critique, c’est le téléphone qui pourrait enfin rattraper le retard de Nokia sur le marché 2010 du smartphone. Le N8 est donc un véritable téléphone, compétent en la matière grâce à une autonomie et une solidité reconnue. Par contre, encore une fois, on se demande pourquoi Nokia n’a pas pensé Symbian pour une interface tactile.

Points négatifs

Symbian n'est pas concurrentiel

Les utilisateurs ne sont pas dupes. Premier mobile sous Symbian^3, le N8 a une « vieille plateforme », selon l’expérience d’un lecteur américain de Cnet. A côté de cela, on trouve bien entendu les pro Symbian qui défendent corps et âme leur système, comme cocto81 sur Hardware.fr  avec son « Symbian n'a rien de dépassé. On peut discuter technique du noyau des systèmes, etc., mais visiblement ceux qui avancent ces arguments sur Symbian n'en ont rien à faire, car c'est une affirmation préformatée. »

Problème de recharge

À côté de cette guerre qui oppose les pour et les contre Symbian, c’est un problème matériel qui vient ternir la sortie du N8. Ainsi, certains mobiles sont défectueux et refusent de se recharger si la batterie est complètement vide. Nokia demande aux consommateurs touchés par ce problème de faire fonctionner leur garantie. Un commentaire chez Gizmodo interpelle également lorsqu’il annonce que « moi, je bosse entre autres pour Nokia, et le N8 est devenu la hantise des Hotliner Nokia. Ils arrivent par vague importante au SAV et beaucoup de possesseurs rencontrent des problèmes logiciels et matériels. »

Points positifs

Entrée USB et APN 12 mégapixels

En positif, il faut commencer par l’USB On-the-Go qui permet d’y brancher clavier, souris, clé USB : « Ce qui me plait le plus ,c'est le fait de pouvoir enserrer 4 clés USB à la fois.C'est une révolution ,un fruit du génie. », explique un membre de Ciao.fr.

Second point, l’appareil photo qui avec « 12 mégapixels permettent une qualité vidéo surprenante », note Radikal sur SFR.fr est pour d’autre de trop. Lecucurbitacee donne une explication à cela sur MacPlus.net : « 12 mégapixel c'est trop : la gestion du bruit est excessive, il faut lisser, comme sur les derniers APN compacts du marché ; et je pense qu'avec des capteurs aussi petits que ceux implantés dans les téléphones, 5 mégapixels, c'est suffisant. »