[Test] Asus Padfone : vers l'Infinity et au-delà !

Une sur-couche Android maison

Le Fonepad avait été annoncé sous Android 4.2. Sur le modèle de test que nous avons eu, la mise à jour du 18 juin était toujours sous Android 4.1 (Jelly Bean). Non pas que l’écart en terme de performance soit sensible, mais la dernière mouture a apporté son lot de fonctionnalité qui serait intéressante sur ce téléphone (écran de verrouillage dynamique, interaction plus poussée avec les notifications, etc). De plus, son concurrent le Galaxy S4 de Samsung en est, lui, bien équipé, tout comme le HTC One depuis sa dernière mise à jour.

Comme sur la tablette PadFone testée récemment, le Fonepad revêt une surcouche maison légère et bien pensée, identique que ce soit en mode smartphone ou sur le dock. Ainsi, on retrouve les réglages de la barre de notification (WiFi, Bluetooth, luminosité) ou les widgets flottants. Dans le même genre, un petit carrousel de raccourcis apparait lorsque l’on reste appuyé sur la touche « Home ».

Du côté de l’écran d’accueil, plusieurs ambiances sont accessibles. En effectuant un geste de zoom arrière sur la home, on arrive dans une interface où l’on peut sélectionner son « univers » : travail, divertissement, etc. Ils sont personnalisables à foison, du nombre de panneaux aux icônes en passant par le visuel de fond.

Des détails bâclés

Des applications non compatibles

Du côté du Play Store, certaines applications ne sont pas accessibles au Padfone, telles que Real Racing 3. Asus nous a indiqué que le problème vient des éditeurs qui ne les ont pas rendus compatibles avec l’appareil pour le moment. Espérons simplement que la situation va rapidement évoluer.

On regrette toutefois que plusieurs parties des menus ne soient pas correctement (voir pas du tout) traduites. Il existe également des incohérences dans les couleurs, la grande majorité des paramètres par exemple sont sur un arrière-plan blanc alors que d’autres sont encore en noir.

Enfin, une fonction spécifique assure de conserver une application lorsque l’on insère le téléphone dans la tablette : l’affichage dynamique. La théorie, c’est que sans elle, toutes les applications seront fermées. Dans les faits, même activé, le fonctionnement est assez aléatoire. Certaines applications supportent le dispositif, telles que Chrome ou Facebook, tandis que d’autres sont incompatibles (Gmail, YouTube ou Maps). Du côté des jeux, c’est la loterie : Into the Dead a bien réagit, mais pas Jetpack Joyride par exemple.



Verdict : l’interface maison d’Asus fourmille de bonnes idées, sans alourdir inutilement le système. Nous regrettons toutefois que la mise à jour vers Android 4.2 ne soit toujours pas d’actualité et que plusieurs bugs subsistent, qu’ils soient esthétiques (soucis de couleurs dans les menus) ou pratiques (traductions incomplètes).

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • mirak63
    C'est à croire que si le téléphone avait été à 600 et la tablette à 200 vous auriez alors trouvé le prix acceptable, alors qu'au final si on voulait l'ensemble, le prix reviendrait au même, et que si on voulait le téléphone seul, alors ça serait 100€ plus cher !

    Et une Nexus 7 à 200€ 16G, une mémoire interne lente au possible, c'est à des années lumières derrière le padfone infinity inséré dans sa tablette, qui donne alors la meilleur tablette du marché.

    Concernant le fait que le téléphone sort tout seul en retournant la tablette, ce n'est pas normal, normalement il reste dedans, même en secouant.
    0
  • Nicholas Thurel
    Je note un petit point : vous utilisez le terme FonePad a 2 reprise sur la page 2.

    Il ne faut surtout pas confondre
    - le FonePad : espèce de phablette sans intérêt qui met un téléphone dans une tablette
    - le PadFone : un super concept de téléphone qui se glisse dans une dock pour devenir tablette en évitant tout ce qui est synchronisation cloud et autres consommateurs de batterie...
    0
  • herwawan
    @Nicholas Effectivement, c'est corrigé ! Merci ;)
    0
  • flouziz
    Merci pour ce test qui rejoint un autre avis ici
    http://communaute-android.com/2013/07/16/padfone-infinity-le-test/
    Au final c'est chère pour ce que c'est mais le smartphone lui semble génial.
    En tout cas peu de site l'on testé belle exclu !
    0
  • mirak63
    @flouziz

    Non vous dites n'importe quoi, l'articile que vous citez ni cet article ne disent que c'est cher pour ce que c'est.

    Le seul point remonté est que ça ne donne pas une tablette autonome, ou partageable avec d'autres personnes vu que ça revient à prêter son smartphone.

    Comparer une tablette 7" à une 10" ça n'a pas de sens, d'autant qu'on a pas de tablette 10" fullhd pour 300€.

    On ne peut pas avoir une tablette et un téléphone séparé aussi bon et complet pour le même prix que le padfone infinity. Il faudrait compter au minimum 200€ de plus.

    Donc on ne peut en aucun cas dire que c'est cher pour ce que c'est.
    0
  • halawak
    Padfone, FonePad...

    Un gros mélange dans chaque page !
    0