[Test] LG Optimus G Pro, un grand téléphone avec un petit retard

La rentrée prochaine devrait être féroce sur le marché des phablettes. Ces téléphones grands formats ont commencé à bien fonctionner auprès des consommateurs avec le Galaxy Note de Samsung. À l’époque, ce véritable mastodonte était considéré comme plus proche d’une tablette que d’un smartphone avec ses quelque 5,3 pouces de diagonale et un stylet intégré.

Mais contre toute attente, l’essai fut brillamment transformé puisque les ventes du Galaxy Note se sont élevées à 10 millions d’unités. Il s’en est alors suivi un an après d’une seconde version, le Note 2, dont le succès a encore dépassé toutes les attentes. Depuis, le marché ne cesse d’augmenter, les différents acteurs tentant leurs chances auprès du public.

Le concurrent de Samsung, LG s’est donc attelé à la tâche de construire à son tour une phablette. Le résultat, c’est l’Optimus G Pro. Sauf qu’avant même de commencer, il souffre déjà d’une difficulté partagée à l’époque sur l’Optimus G : une arrivée tardive dans notre pays, quelques mois après l’Asie et les États-Unis. Le G Pro ne devait initialement jamais rejoindre nos rives, l’annonce était officielle et formulée à l’occasion du Mobile World Congress. Mais le destin en a voulu autrement.

Du haut de ses 5,5 pouces, soit une taille identique au Galaxy Note 2 de Samsung, ce smartphone haut de gamme a-t-il tout de même les moyens de menacer son concurrent compatriote ? Et surtout, est-il prêt pour résister à l’arrivée du Note 3, à la rentrée prochaine ?

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire