Wi-Fi : comment améliorer la qualité de sa connexion

La solution ultime (et la plus coûteuse) : le Wi-Fi maillé

Pour améliorer la qualité du Wi-Fi, il existe depuis quelque temps déjà des systèmes reposant sur la technologie Mesh (ou Wi-Fi maillé). Mais de quoi s’agit-il, exactement ?

Une technologie plus chère, mais bien plus avantageuse

  • Avec un classique point d’accès, les données sont transmises depuis le point vers l’ensemble des appareils connectés. Par ailleurs, le point d’accès crée un second SSID, ce qui n’est pas toujours évident pour s’y retrouver.
  • Les systèmes Wi-Fi maillés se composent quant à eux de petits satellites à disposer un peu partout dans la maison. Cette technologie repose sur la diffusion des données par « maillage » : plutôt que de faire travailler un appareil seul dans son coin, chacun profite de la proximité des autres appareils pour envoyer et recevoir des informations. Et un algorithme se charge d’envoyer les données à un appareil B lorsque l’appareil A n’est pas disponible ou qu’il est surchargé.

En outre, l’autre intérêt de cette technologie, c’est qu’elle utilise plusieurs canaux Wi-Fi : un canal à 2,4 GHz et deux autres à 5 GHz, par exemple. Cette technique évite les interférences de canaux.

En clair, la technologie Wi-Fi maillé permet d’éviter les goulots d’étranglement, tout en diffusant les données à la vitesse maximale à l’ensemble des machines connectées de la maison. Initialement proposée aux entreprises, elle s’est de plus en plus démocratisée et a fini par entrer dans nos foyers. Notez qu’elle reste un peu plus onéreuse qu’un point d’accès classique, mais que l’étendue du réseau, sa stabilité et sa rapidité sont suffisamment pertinentes pour justifier un tel investissement.

Est-ce compliqué à installer ?

La mise en place d’un système maillé s’effectue assez facilement, généralement depuis un smartphone et une application livrée par le constructeur. Branchez le module principal à votre box ASL ou fibre (n’oubliez pas de le relier également courant), puis scannez un QR code depuis son smartphone. Et voilà, le réseau se met en place tout seul : le module principal (qui fait office de routeur, donc) s’appaire automatiquement au(x) satellite(s) présent(s) dans les autres pièces, et voilà votre réseau déjà configuré.
En fonction du constructeur, l’application peut même vous indiquer où placer les satellites pour obtenir un maximum d’efficacité et de puissance du réseau et vous guide tout au long de la configuration du réseau.

Il ne vous reste plus qu’à entrer le code WPA2 du nouveau réseau Wi-Fi sur chacun de vos appareils, et le tour est joué. Notez qu’il peut être utile de désactiver par la même occasion votre ancien Wi-Fi, celui de votre box ADSL ou fibre et cela pour deux raisons. D’une parce que cela vous évitera de vous tromper de réseau quand vous voudrez connecter un nouvel appareil, mais aussi parce que vous devriez éviter les interférences entre les deux réseaux et accroître sensiblement les performances de votre réseau.

>> [Test] Google Wifi : que vaut le routeur de Google ?

Et concrètement, ça apporte quoi ?

Nous avons eu l'occasion de tester la plupart des modèles évoqués ici (Orbi, Google Wifi...) durant plusieurs semaines, et le verdict est sans appel : le réseau est beaucoup plus stable et plus rapide qu'avec n'importe quelle autre solution sans fil. Dans une maison équipée de bons gros murs bien épais, et en plaçant les satellites à un ou deux étages d'écart, nous n'avons pas constaté qu'une très faible perte de signal. En outre, signalons que seulement deux petits modules ont été nécessaires lors de nos tests : l'ajout d'un 3e, voire d'un 4e satellite est totalement superflu dans les demeures de surface moyenne (moins de 120m²).
Alors oui, le prix d'une solution est beaucoup plus élevé qu'avec un répéteur ou en remplaçant simplement le Wi-Fi de votre box par un routeur plus puissant, mais le gain de débit est bel et bien présent. Une solution à envisager en fonction de vos finances, bien évidemment.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • azertyman55
    Et sinon l'auteur, t'es au courant que le wifi ca reste des ondes électromagnetiques pulsés et à haute fréquences totalements déletere pour un organisme biologique ?
    Pas marre de se faire irradier la gueule dans ta propre maison , ta ville ? Et tous tes voisins aussi que tu pourras rien faire chez eux chez elles ?
    Alors stop la connerie
    0
  • CR77
    Anonymous a dit :
    Et sinon l'auteur, t'es au courant que le wifi ca reste des ondes électromagnetiques pulsés et à haute fréquences totalements déletere pour un organisme biologique ?
    Pas marre de se faire irradier la gueule dans ta propre maison , ta ville ? Et tous tes voisins aussi que tu pourras rien faire chez eux chez elles ?
    Alors stop la connerie


    De même que la lumière... as-tu des ampoules chez toi ? Si oui, ôte les immédiatement ! Éloigne-toi aussi de tout écran, il produisent de la lumière, une onde électromagnétique ! Je te conseille aussi de ne jamais prendre l'avion et d'éviter la plage ou la montagne en vue d'éviter le vent solaire. Puis n'oublie pas le chapeau en aluminium sur la tête, c'est de loin la meilleure des protections contre le WiFi de tes voisins !

    0
  • azertyman55
    CR77 : argument habituel. mais la lumière n'est pas une onde pulsée.
    Et ca sert a rien de faire la vierge effarouché
    Le wifi et les ondes electromagnetiques c'est l'omerta généralisé car tout le monde s'en fou, n'y comprend rien et n'en a meme pas conscience. ton post en est l'exemple meme
    Comme d'habitude, rappellons qu'avant qu'une vérité éclate, elle est d'abord moquée, puis contredite, puis enfin accepté, avant d'en devenir l'évidence
    0
  • CR77
    Il suffit de chercher "onde pulsée" avec Google pour se voir proposer une page pleine de résultats de sites de qualité :-)

    Je peux prendre une anecdote, au tout début du WiFi j'avais prévu de relier une imprimante à un AP... finalement le débit théorique de 11 Mb/s s'avérant insuffisant j'ai câblé et désactivé le WiFi pour ne garder que la partie switch / routeur. Une employée a réussi a se plaindre de divers maux liés aux ondes et j'ai donc dévissé l'antenne pour qu'elle me foute la paix. Je ne nie pas l'effet psychologique que peut avoir une installation sur les croyances, inquiétudes, peurs de certains individus. Tu en es visiblement l'exemple même.

    Avec une puissance inférieure à 100 mW il ne faudra vraiment pas être pressé pour faire cuire qqch avec du WiFi... que ce soit un œuf ou ta cervelle.

    Alors qu'il y a d'autres ondes, tout ce qu'il y au demeurant plus naturelles, qui sont bien plus nocives pour nos organismes (ne serait-ce par exemple que les ultraviolets pour notre épiderme).

    Je n'ai à ce jour trouvé aucune étude qui démontrerait que le WiFi est nocif. Et celles qui tentent de le démontrer n'ont soit pas la rigueur scientifique nécessaire, soit un biais manifeste.
    0
  • azertyman55
    CR77 c'est pas parceque tu n'as pas trouvé d'étude qu'il n'y en a pas ou qu'elles ne démontrent aucun danger.
    Moi j'en ai : sur les rats, les fourmis, les oeufs, et les plantes (arrosés avec de l eau du micro onde)
    L'ultraviolet et la lumiere ca n'est pas comparable , encore une fois. La lumiere ne traverse pas la matiere, sinon tu serais transparent. le wifi, par sa porteuse ou sa fréquence, traverse n'importe quoi, c'est pour ca qu'on capte 50 connexions wifi dans un immeuble.
    Concernant l'intensité : "100 mw" : ca pourrait etre 0,0001 mw ca serait exactement pareil : ce n'est pas l'intensité qui est dangereuse, mais la nature meme du signal, qui destabilise les échanges electriques inter cellulles (la encore, c'est de la biologie, et du peu que j'en sais, c'est du vrai)
    Ce débat a déja eu lieu maintes fois et au final il n'y a jamais de résultats clairs car c'est le flou général sur la question pour tout le monde
    En attendant, personne n'accepterai de dormir avec la box a coté, l'oms décrit la tehnologie comme suspecte (mais la encore, ne peut pas apporter de preuve) et le téélphone portable créé bien des problemes au cerveau
    Donc moi ca me gave de savoir que chaque immeuble d'habitation est vaste nuage electro magnetique. On parle souvent de pollution, on parle moins de ce smog aussi, lui qui est invisible
    0