Wi-Fi : comment améliorer la qualité de sa connexion

Coupler Wi-Fi et CPL

Vous le savez peut-être déjà, le Courant Porteurs en Ligne (CPL) permet d’utiliser le réseau électrique en guise de réseau Ethernet. C’est le moyen idéal pour profiter du réseau partout dans la maison quand le Wi-Fi passe mal entre plusieurs pièces.

Un kit CPL se présente sous la forme de deux petits boîtiers, que l’on connecte chacun sur une prise électrique. L’un des deux boîtiers doit être relié en filaire à la box ADSL, tandis que le second boîtier doit être placé dans une autre pièce de la maison, de préférence non loin de l’ordinateur. Cet élément est relié au PC, en filaire lui aussi.  Il y a un impératif, cependant : pour prétendre au CPL, vous devez disposer d’une bonne installation électrique. Là, il n’y a pas de mystère : seul un électricien pourra valider l’installation. Certaines sociétés (Socotec, Veritas, etc.) se sont spécialisées dans ce genre de vérification. Une fois la vérification faite, vous pouvez procéder à l'installation.

Quel débit peut-on espérer ?

Si le CPL est abordé ici, c’est parce que certains boîtiers sont capables de coupler les deux technologies (CPL et Wi-Fi). Le CPL est alors utilisé d’une pièce à l’autre, mais à l’intérieur de chaque pièce, c’est du Wi-Fi qui est utilisé. Dès lors, on peut donc s’affranchir des câbles qu’exigent normalement les boîtiers de base. La vitesse de connexion du CPL s’étend de 85 Mb/s pour les plus anciens boîtiers, à 2000 Mb/s pour les plus récents. Comme pour le Wi-Fi, ces débits sont en fait très théoriques. Même avec un CPL en 500 Mb/s, on reste en moyenne aux alentours des 100 Mb/s en moyenne. Ce qui n’est déjà pas si mal et permet d’égaler le débit pratique du Wi-Fi N.

Quel kit CPL faut-il acheter ?

Des kits CPL, il en existe des dizaines et des dizaines de modèles sur les sites marchands. Voici une sélection de ceux que nous avons pu tester et qui nous semblent les plus intéressants en termes de prix (attention, il va falloir mettre la main à poche quand même), mais aussi et surtout en termes de performances.

Reposant sur la technologie beamforming 2x2 MIMO, ce kit est à l'heure actuelle l'un des plus performants qui soit. Il est en théorie capable d'atteindre les 2 Gb/s (rien que ça). En réalité, l'installation électrique doit être équipée en conséquence : chaque prise doit disposer de 3 fils. Mais même sur une vieille installation, l'appareil s'en sort plutôt très bien, assurant une certaine stabilité de connexion à son propriétaire.

Lors de sa sortie en 2014, le dLAN 1200+ était un peu ambitieux : proposer un kit capable d'atteindre les 1200 Mb/s. Devolo s'est aujourd'hui fait rejoindre par des modèles concurrents, mais son kit reste une référence en la matière. Certes, dans les faits, on ne dépasse pas les 350 Mb/s, mais c'est déjà très bien et permet d'assurer la transmission de plusieurs flux HD ou 4K partout dans la maison, sans aucune interruption. Gare néanmoins aux petits décrochages qui peuvent survenir de temps à autre. Une très bonne solution CPL, qui voit son prix baisser un peu plus chaque mois (elle finira bien par passer en dessous de la barre des 100 euros).

Si ce kit n'est pas aussi performant que les deux modèles évoqués ci-dessus, il se révèle cependant un peu moins cher. Rassurez-vous : le débit qu'il assure (un peu plus de 150 Mb/s selon nos tests) permet profiter d'une connexion très correcte un peu partout dans le foyer.

>> A lire aussi : Guide d'achat - choisir son kit CPL

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
5 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • azertyman55
    Et sinon l'auteur, t'es au courant que le wifi ca reste des ondes électromagnetiques pulsés et à haute fréquences totalements déletere pour un organisme biologique ?
    Pas marre de se faire irradier la gueule dans ta propre maison , ta ville ? Et tous tes voisins aussi que tu pourras rien faire chez eux chez elles ?
    Alors stop la connerie
    0
  • CR77
    Anonymous a dit :
    Et sinon l'auteur, t'es au courant que le wifi ca reste des ondes électromagnetiques pulsés et à haute fréquences totalements déletere pour un organisme biologique ?
    Pas marre de se faire irradier la gueule dans ta propre maison , ta ville ? Et tous tes voisins aussi que tu pourras rien faire chez eux chez elles ?
    Alors stop la connerie


    De même que la lumière... as-tu des ampoules chez toi ? Si oui, ôte les immédiatement ! Éloigne-toi aussi de tout écran, il produisent de la lumière, une onde électromagnétique ! Je te conseille aussi de ne jamais prendre l'avion et d'éviter la plage ou la montagne en vue d'éviter le vent solaire. Puis n'oublie pas le chapeau en aluminium sur la tête, c'est de loin la meilleure des protections contre le WiFi de tes voisins !

    0
  • azertyman55
    CR77 : argument habituel. mais la lumière n'est pas une onde pulsée.
    Et ca sert a rien de faire la vierge effarouché
    Le wifi et les ondes electromagnetiques c'est l'omerta généralisé car tout le monde s'en fou, n'y comprend rien et n'en a meme pas conscience. ton post en est l'exemple meme
    Comme d'habitude, rappellons qu'avant qu'une vérité éclate, elle est d'abord moquée, puis contredite, puis enfin accepté, avant d'en devenir l'évidence
    0
  • CR77
    Il suffit de chercher "onde pulsée" avec Google pour se voir proposer une page pleine de résultats de sites de qualité :-)

    Je peux prendre une anecdote, au tout début du WiFi j'avais prévu de relier une imprimante à un AP... finalement le débit théorique de 11 Mb/s s'avérant insuffisant j'ai câblé et désactivé le WiFi pour ne garder que la partie switch / routeur. Une employée a réussi a se plaindre de divers maux liés aux ondes et j'ai donc dévissé l'antenne pour qu'elle me foute la paix. Je ne nie pas l'effet psychologique que peut avoir une installation sur les croyances, inquiétudes, peurs de certains individus. Tu en es visiblement l'exemple même.

    Avec une puissance inférieure à 100 mW il ne faudra vraiment pas être pressé pour faire cuire qqch avec du WiFi... que ce soit un œuf ou ta cervelle.

    Alors qu'il y a d'autres ondes, tout ce qu'il y au demeurant plus naturelles, qui sont bien plus nocives pour nos organismes (ne serait-ce par exemple que les ultraviolets pour notre épiderme).

    Je n'ai à ce jour trouvé aucune étude qui démontrerait que le WiFi est nocif. Et celles qui tentent de le démontrer n'ont soit pas la rigueur scientifique nécessaire, soit un biais manifeste.
    0
  • azertyman55
    CR77 c'est pas parceque tu n'as pas trouvé d'étude qu'il n'y en a pas ou qu'elles ne démontrent aucun danger.
    Moi j'en ai : sur les rats, les fourmis, les oeufs, et les plantes (arrosés avec de l eau du micro onde)
    L'ultraviolet et la lumiere ca n'est pas comparable , encore une fois. La lumiere ne traverse pas la matiere, sinon tu serais transparent. le wifi, par sa porteuse ou sa fréquence, traverse n'importe quoi, c'est pour ca qu'on capte 50 connexions wifi dans un immeuble.
    Concernant l'intensité : "100 mw" : ca pourrait etre 0,0001 mw ca serait exactement pareil : ce n'est pas l'intensité qui est dangereuse, mais la nature meme du signal, qui destabilise les échanges electriques inter cellulles (la encore, c'est de la biologie, et du peu que j'en sais, c'est du vrai)
    Ce débat a déja eu lieu maintes fois et au final il n'y a jamais de résultats clairs car c'est le flou général sur la question pour tout le monde
    En attendant, personne n'accepterai de dormir avec la box a coté, l'oms décrit la tehnologie comme suspecte (mais la encore, ne peut pas apporter de preuve) et le téélphone portable créé bien des problemes au cerveau
    Donc moi ca me gave de savoir que chaque immeuble d'habitation est vaste nuage electro magnetique. On parle souvent de pollution, on parle moins de ce smog aussi, lui qui est invisible
    0