Xoom, Flyer, PlayBook : match à 3 des tablettes haut de gamme

Interface : Avantage BlackBerry

Trois tablettes, trois interfaces différentes. Certes la Flyer et la Xoom sont labellisées Android, mais il existe un tel fossé entre Gingerbread (2.3) et Honeycomb (3.0) que l’on peut distinguer très facilement leurs interfaces.

La Xoom est la toute première du marché français à bénéficier du système d’exploitation mobile de Google optimisé pour tablette. Plus aucun bouton en façade, tout se passe à l’écran. Honeycomb, que nous avions détaillé sur Tom's Guide, est une réelle réussite en termes de navigation, de fluidité et de réactivité. Ce choix d’une barre des tâches en bas de l’écran est pertinent : un bouton retour, un bouton home, un autre pour gérer les différentes applications en cours et en bas à droite, quelques réglages accessibles en un clic. Pas de surcouche Motorola, ce qui permet à l’utilisateur de personnaliser totalement ses différents écrans d’accueil. On peut cependant regretter le manque d’uniformisation dans certaines fonctionnalités. Par exemple, Honeycomb propose plusieurs moyens pour entrer dans les menus d’une application, ce qui oblige l’utilisateur à chercher ce qui pourrait être accessible plus facilement, plus rapidement.

BlackBerry OS, une réussite

Pas de grande surprise du côté d’HTC qui tourne sous Android 2.3, auquel s’ajoute la très bonne surcouche HTC Sense 2.1 (pour tablettes). Le constructeur taïwanais a su faire sobre tout en offrant une réelle valeur ajoutée. Ce qui différencie l’interface de la Flyer de ses deux autres adversaires ? L’ajout d’une interface dédiée au stylet, que nous évoquerons avec le chapitre des accessoires, figure parmi les véritables innovations du constructeur.

BlackBerry avait agréablement surpris son monde en dévoilant son propre OS pour tablette. Une fois en main, le travail accompli par RIM est bluffant. Voici une interface qui ne copie pas sur iOS tout en étant pertinente, facile à utiliser, intuitive et particulièrement efficace. Aucun bouton, comme sur la Xoom, mais ici pas de barre des tâches non plus. Un système de glissement des doigts sur l’écran permet d’accéder au multitâche très rapidement, de basculer d’une application à une autre très facilement et de naviguer de manière fluide à travers les menus.