iPhone 6 (Plus) : mieux que le 5S, beaucoup moins bon que d'autres

A8, plus puissant et plus autonome

Ce que propose l’iPhone 6

A nouvel iPhone, nouveau processeur. C’est l’A8 qui fait son entrée avec la sixième génération d’iPhone. Gravé en 20 nm, il doit proposer de meilleures performances et une autonomie accrue. Si Apple n’est pas entré dans le détail de son nouveau processeur, AnandTech s’est renseigné. Il serait composé d’un CPU Cyclone Dual Core 64-Bit, cadencé à 1,4 GHz, et vraisemblablement d’un GPU PowerVR Series 6 GX6650.

L’A8 équipe indifféremment les iPhone 6 et 6 Plus malgré la différence de taille d’écran qui les sépare. Néanmoins, à tâche équivalente, une dalle de 4,7 pouces ne réclame pas la même puissance qu’une autre de 5,5 pouces. Pour autant, Apple n’a pas précisé que le processeur de l’iPhone 6 Plus était dopé pour tenir des performances identiques à celles de l’iPhone 6. Aussi, peut-on s’attendre à ce que ce dernier bénéficie d’une vitesse accrue comparée à son grand frère. Vain Glory sur iPhone 6Vain Glory sur iPhone 6Avec les iPhone 6, Apple a également annoncé l’arrivée du M8. Coprocesseur de mouvement de l’A8, il s’occupe de gérer l’accéléromètre, le gyroscope, le GPS et le nouveau baromètre de l’iPhone. Jusqu’alors iOS 7 n’était pas optimisé pour tirer la quintessence de ce processeur secondaire. iOS 8, la nouvelle version qui sortira le 17 septembre, prend pour sa part en compte l’ascension d’un escalier et peut faire la différence entre la marche et le vélo.

Ce que proposait l’iPhone 5s

Précédente génération, l’iPhone 5s était équipé de la puce A7 alors que l’iPhone 5C devait se contenter de l’A6, ancienne puce de la génération précédente. L’A7 est quant à lui 20 % moins puissant que l’A8. Son chipset graphique semble également dépassé puisque celui de l’A8 est deux fois plus véloce, déclare Apple. Concernant le M7, coprocesseur de l’iPhone 5s, comme dit plus haut, il souffrait d’iOS 7 qui n’était pas dimensionné pour en profiter dignement.Snapdragon 805Snapdragon 805

Ce que la concurrence sait mieux faire

Apple semble une fois de plus avoir fait le choix de l’optimisation de ses composants plutôt que d’afficher une débauche de puissance non maîtrisée. C’est l’apanage des smartphones sous Android dont les plus performants sont boostés à coup de SnapDragon 805 cadencé à 2,7 GHz ou de Tegra K1 (2,3 GHz) et autres Exynos. S’il fonctionne à une vitesse moindre, l’A8 ne sera pas pour autant faible, les puces d’Apple ayant l’habitude d’être sages sur le papier et performantes dans les benchmarks.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • La_Pomme
    Il paraît loin le temps où Apple était le précurseur dans le monde des smartphones. En 2014, pas de "révolution" ni vraiment "d'innovation" dans ces nouveaux modèles d'iPhone. La concurrence aura réussi a bien rattraper Apple notamment ce fameux Nokia Lumia 930 qui semble posséder de bons atouts pour se positionner en tant que smartphone haut de gamme.
    0
  • asche
    Exact, mais iOS fait poid dans la balance.
    Personnellement, j'ai une tablette Android et un iPhone.. la supériorité de iOS dans le domaine de l'ergonomie face à Android est tellement visible, tellement importante, tellement frappante, que je ne me résoudrai jamais à acheter un smartphone Android, pourtant meilleurs à tout point de vue sur le hardware.

    Pourquoi ? Car ça n'est pas plaisant à utiliser, ça fait bâclé, pas fini, triste....

    Et les smartphone Android, ça fait aussi "C'est nous qu'on à mis ça en premier" mais en oubliant le reste.

    L'exemple le plus frappant c'est le NFC, Apple à pris soin de préparer le payement sans contact avec presque tout les banques, les boutiques et magasins... Pourquoi Google n'a pas fait ça ? pourquoi ?! Quel gâchis ! Car aujourd'hui, le NFC va sortir chez Apple, utilisable directement (par les américains en premier, c'est vrais) Alors que vous lecteurs avec votre smartphone Android NFC, l'avez-vous vraiment déjà utilisé pour autre chose qu'un appairage ou un transfert de photo ?

    Dommage que aujourd'hui, on considère "innovation", un ajout de matériel, sans même se demander si c'est vraiment utilisable avec un projet derrière...

    Dommage que Google ne sache pas se donner les moyens de convaincre quelqu'un comme moi, qui est de bonne volonté, prêt à laisser mon très onéreux et peu autonome iPhone de coté, pour me procurer un truc moitié-moins chère, qui fera aussi bien, avec le même confort d'utilisation, la même facilitée, la même confiance (dans le store notamment) qu'iOS.
    0