Avengers Infinity War : la Geek Critique du film de la décennie?

Le pitch : un extraterrestre à la peau violette nommé Thanos veut mettre la main sur des pierres censées lui conférer un pouvoir illimité. Son objectif est simple : grâce à ces gemmes, il veut purement et simplement éradiquer une bonne partie de l'univers. Il part donc en quête de ces précieuses Pierres de l'Infini et ne fait pas de quartier quand quiconque se trouve en travers de son chemin. Mais alors, que va-t-il advenir des puissants super-héros que sont Thor, les Avengers ou les Gardiens de la Galaxie ? Ont-ils la moindre chance de lui barrer la route ou sont-ils condamnés à subir le courroux de Thanos, qui ne sème que mort et destruction et que l'on surnomme le Titan fou ?

>> Marvel : 18 films de super-héros passés au crible

6 raisons d'aller voir (ou pas) Avengers Infinity War

Voilà 10 ans que les studios Marvel ont commencé à installer leur univers peuplé de super-héros dans les salles obscures. 10 ans que leurs histoires nous font vibrer. 10 ans au cours desquels Iron Man, Captain America et les Gardiens de la Galaxie n'ont eu de cesse de repousser des hordes de super-vilains ou de s'affronter entre eux. 10 ans pendant lesquels on a fini par s'attacher à certains et à les haïr aussi. Mais voilà : toutes les bonnes choses ont une fin, les studios Marvel, sous la houlette de leur président Kevin Feige, ont décidé de donner un grand coup de balai et de radicalement modifier cet univers de super-héros. Avengers Infinity War se veut donc le point d'orgue de ces dix dernières années, le film qui devrait entraîner de très gros changements dans le MCU (Marvel Cinematic Universe). Sur le papier, l'initiative parait très alléchante, mais qu'en est-il sur grand écran ? Faut-il vraiment aller voir ce 19e film Marvel ou est-il dispensable ? Voici notre critique du film garantie 100% sans spoiler aucun. Nous avons fait super attention, c'est promis !

1 - Oui, parce qu'on est à bout de souffle dès les premières minutes... Et pendant tout le reste du film

Vous pensez avoir tout vu en matière de films de super-héros ? Préparez-vous, parce qu'Avengers Infinity War devrait vous réserver encore quelques (bonnes ?) surprises. Dès la scène d'introduction, on se dit « Non, ce n'est pas possible, ils n'ont pas osé ? »... Et pourtant si, ils l'ont fait. Et le film ne cesse de rebondir de rebondissement en rebondissement. Si certaines scènes sont finalement assez convenues et les rencontres entre les super-héros parfois cascadées (évidemment, il faut bien que tout ce petit monde se rencontre), beaucoup de situations sont totalement inattendues. Un réel effort a été fait sur le scénario, qui n'est pas une pâle copie d'une saga de comics. Et la fin est encore plus grandiose !

2 - Oui, parce que ça bastonne dans tous les sens, mais pas que...

Comme tout film de super-héros qui se respecte, Infinity War ne déroge pas à la règle : les scènes d'action sont nombreuses, super-héros et super-vilains faisant usage de leurs pouvoirs à tour de bras. Mais il n'y a pas que ça, puisque nos héros tentent aussi de recoller les morceaux après les déboires qu'ils ont connus dans Civil War. Sans jamais tomber dans la morale bon marché (un reproche que nous avions formulé à l'égard de Black Panther), le film sait habillement alterner séquences blindées d'adrénalines et séquences plus calmes, plus enlevées et profitant de dialogues qui font mouche à tous les coups, ou presque.

3 - Oui, parce que tout le monde y trouve son compte

Si Captain America Civil War faisait un peu trop la part belle à Tony Stark et Steve Rogers, et éclipsait trop souvent les autres super-héros, le tir est complètement rectifié dans ce nouvel opus. Certes, les deux personnages restent essentiels à l'intrigue, mais ils ne sont plus seuls aux commandes. Chaque super-héros joue un rôle essentiel et des personnages comme Wong (oui oui, le majordome du Doctor Strange) ou Scarlet Witch (enfin !) prennent ici davantage d'épaisseurs. Bref, si vous préférez tel ou tel super-héros, et que vous détestiez tel autre, vous ne devriez pas être déçu, puisque chaque personnage joue un rôle important dans le film, et que les deux réalisateurs ne se sont pas contentés de leur attribuer 5 minutes d'apparition à l'écran sans raison aucune. Les scènes ne « s'empilent » pas, elles trouvent une réelle justification les unes par rapport aux autres.

>> Super-héros : les 35 films prévus jusqu'en 2020

4 - Oui, parce Marvel s'est trouvé un nouveau super-vilain qui envoie du lourd

Au vu des premières bandes-annonces, le super-vilain Thanos a de quoi laisser de marbre. Un personnage tout violet incarné par Josh Brolin, tout en images de synthèse, qui tient la main de Gamora enfante... Pas de quoi crier au génie, surtout quand on connaît la puissance et l'esprit pervers du personnage des comics. Au final, il aura fallu patienter quelques années avant de voir enfin la folie de Thanos se déchaîner sur les super-héros Marvel, mais cela en valait la peine. Rappelons que le personnage a été introduit dans le film Avengers de 2012, mais qu'il n'y jouait qu'un très petit rôle. Depuis, les plans de Thanos se sont mis en place (on sait après quoi il court et pourquoi), tout comme l'univers des super-héros s'est étoffé, notamment grâce aux Gardiens de la Galaxie, Doctor Strange et Spider-Man. Et c'est à travers les différents affrontements qu'il engage face aux super-héros qu'il montre toute sa puissance et son esprit pervers. Mais ne vous y trompez pas : si Thanos est si mauvais, c'est qu'il a une bonne raison (enfin, une raison que lui-même estime bonne). Le personnage gagne en crédibilité, et plutôt que de le voir régner sur son trône comme dans les précédents opus des films Marvel, il mouille la chemise et fait preuve d'une volonté farouche. Bref, voilà un personnage qui n'est pas un méchant de pacotille et qui peut rentrer directement au panthéon des super-vilains ayant marqué l'histoire du cinéma.

5 - Non, parce qu'on s'attendait à voir d'autres personnages

Celles et ceux qui espèrent voir dans cet opus des personnages totalement inédits seront peut-être un peu déçus. Certes, il y a bien les membres de l'Ordre Noir, mais on se rend vite compte qu'ils ne représentent pas une menace si terrible que ça, et que le vrai méchant de l'histoire, celui qui va donner tant de fil à retordre à nos héros, c'est bel et bien Thanos, et personne d'autre. On pourra également regretter qu'en dehors des membres de l'Ordre Noir, il n'y ait guère de nouvelles têtes. Marvel préfère visiblement introduire chaque nouveau personnage dans un film qui lui est entièrement consacré, plutôt que l'introniser comme Spider-Man ou Black Panther dans une « réunion » super-héroïque (les deux personnages sont apparus pour la première fois dans Captain Civil War).

6 - Oui et non, parce qu'il aurait fallu faire deux films plutôt qu'un

Si le film ne traine pas en longueur, nous pourrions néanmoins émettre une petite réserve à son égard : il est trop long. En conséquence, on se demande pourquoi les studios Marvel n'ont pas opté pour une approche à la Harry Potter VII, qui s'est vu découpé en deux parties distinctes avec un bon gros clifhanger à la fin de la première partie.
Car le film Avengers 4 qui sortira en 2019 ne sera pas une suite directe de celui-ci : il ne s'agira pas d'Infinity War part 2 (alors que c'était initialement prévu), mais bien d'un autre opus, même si l'on s'attend à ce que l'histoire entamée dans ce volet se prolonge dans Avengers 4. Mais ne boudons pas notre plaisir pour autant, car les frères Russo nous livrent ici du grand cinéma et un film de super-héros qui relance magistralement la machine.

Posez une question dans la catégorie Dossiers du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire